Accès direct au contenu

Insolite

Un attaquant nord coreen force a jouer dans les buts

le10sport

L'attaquand nord-coréen Kim Wyong-won rêvait certainement de marquer un but pour la deuxième participation de la Corée du Nord à une phase finale de Coupe du monde. A cause de son sélectionneur, il ne pourra qu'empêcher son équipe d'en encaisser.

Kim Wyong-won. Sous le nom de cet illustre inconnu du football international, se cache l'histoire la plus insolite du Mondial. Les Coréens du Nord sont peu habitués à disputer une phase finale de Coupe du monde mais lorsqu'ils le font, ce n'est pas à moitié. En 1966, ils avaient créer la surprise en atteignant les quarts de finale pour leur première participation. Cette année, ce n'est pas le professionnalisme qui semble de rigueur. A commencer par le sélectionneur qui a commis une bourde peu ordinaire. Au moment de livrer sa liste définitive des 23 joueurs retenus pour le Mondial, Kim Jong-hun a inscrit le nom d'un de ses attaquants, Kim Myong-won, au poste de gardien de but, pensant qu'il pourrait se contenter de 2 portiers pour la compétition.

La FIFA ne veut rien entendre

Problème, le règlement de la FIFA est très stricte et stipule que chaque sélection doit présenter 3 gardiens tout au long de la compétition. Pas d'arrangement possible. Si la FIFA n'a pas pris de gants pour renvoyer la réclamation coréenne dans les cordes, Wyong-won, lui, en portera en Afrique du Sud … ou ne jouera pas. A la vue des futurs adversaires (Brésil, Côte d'Ivoire, Portugal), il ferait bien de s'abstenir et d'admirer la probable déroute depuis le banc de touche.