Accès direct au contenu

Mauvais souvenirs

Taiwo, Landreau : Kiev réveille les vieux démons du PSG

Taiwo-Luyindula

Pour son grand retour en C1, le PSG a hérité d'un groupe largement à sa portée. Le 18 septembre, lors de la 1ère journée, les Parisiens retrouveront une vieille connaissance au Parc des Princes avec le Dynamo Kiev de... Taye Taiwo ! Un mauvais souvenir aussi...

Des trois clubs qui forment le groupe A avec le PSG, le Dynamo Kiev est celui que les Parisiens ont le plus souvent affronté au cours de leur histoire européenne. Quatre fois, plus précisément, pour deux victoires en phase de poules de C1 en 1994 (1-0 au Parc et 2-1 en Ukraine), et une élimination en 1/4 de finale de la Coupe UEFA en 2009 (0-0 au Parc des Princes et défaite 3-0 en Ukraine). Si cette fois, le PSG et son effectif de stars ne devraient faire qu’une bouchée des Ukrainiens, cette rencontre reste un brin particulière pour deux raisons...

Les retrouvailles avec Taiwo
« Les Marseillais montent à Paris pour encu*** le PSG » Dans l’euphorie de la victoire en finale de la Coupe de la Ligue contre Montpellier (1-0), où il inscrit l’unique but de la rencontre, le 23 avril 2011, Taye Taiwo craque totalement et reprend ce chant injurieux envers le PSG au micro du Stade de France. Le Nigérian de l’OM s’excuse rapidement mais écope quelques semaines plus tard d’un match de suspension et de 20 000 euros d’amende. Depuis, l’actuel latéral gauche du Dynamo Kiev, prêté par le Milan AC, n’a plus mis les pieds au Parc des Princes... Les retrouvailles le 18 septembre avec le public parisien, qu’il a souvent chambré durant ses six années marseillaises, s’annoncent enflammées. « Je pense qu’il y a quelques supporters du PSG qui rappelleront à Taiwo sa chansonnette. Ça mettra un peu de piment supplémentaire », a appuyé l'ancien portier du PSG Grégory Coupet sur le plateau de beIN SPORT.

L’énorme boulette de Landreau
C’est sans aucun doute la boulette de trop. Le 16 avril 2009, après avoir tenu en échec le Dynamo Kiev à l’aller au Parc des Princes (0-0), le PSG se rend en Ukraine avec l’ambition de se qualifier pour les demi-finales et y retrouver l’OM, finalement éliminé, de son côté, par le Chakhtior Donetsk. Menés après quatre minutes de jeu, les Parisiens encaissent le but de trop au quart d’heure de jeu sur une erreur monumentale de Mickaël Landreau. Sur un coup franc anodin, l’actuel gardien du LOSC et 3e portier de l’équipe de France se troue complètement et boxe le ballon dans ses propres buts. Déjà décrié, l’ancien Nantais quitte le PSG par la petite porte deux mois plus tard. Avec la suite qu’on connaît. Mais cette image est encore dans toutes les têtes à Paris.