Accès direct au contenu

Tombez l’affiche

Ribery nest plus le bienvenu chez les chtis

Le portrait de Zidane était resté neuf ans sur la corniche marseillaise. Celui de Ribéry n'aura pas fait deux mois. La mairie de Boulogne-sur-mer et Nike ont décidé de mettre fin à l'aventure.

Le 28 mai dernier, en pleine « affaire Zahia », Nike avait décidé d'installer un portrait géant de Franck Ribéry à Boulogne-sur-Mer, la ville natale du joueur. La marque à la virgule affirmait alors son soutien à l'international français malgré les accusations dont il faisait l'objet. L'affiche de 27 mètres sur 30 trônait alors sur la ville avec un "joli" portrait de "kaiser Franck". Elle devait être démontée le 25 juillet mais l'équipementier américain a préféré anticiper en mettant fin à cette campagne de pub qui finissait par détériorer sérieusement son image de marque.

La mairie n'en veut plus

L'image délétère transmise par l'équipe de France durant la Coupe du monde aura eu raison de l'hommage initial. La municipalité de Boulogne-sur-Mer a estimé que le témoignage d'affection de la ville envers le joueur n'avait plus lieu d'être. Conséquence immédiate: le panneau d'affichage a été démonté en toute discrétion mercredi. Les Bleus n'ont donc pas fini de subir les répercussions de leur fiasco en Afrique du Sud sur leur image.