Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Ligue 1

Sondage - Mercato : Le PSG doit-il craindre le fair-play financier ?

Jean-Claude Blanc et Nasser Al-Khelaïfi, PSG

Alors que le spectre d’éventuelles sanctions de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier plane toujours sur le PSG, le club parisien doit-il vraiment craindre cette menace ? Venez voter à notre sondage du jour !

C’était l’une des mesures-phares du programme électoral de Michel Platini lorsqu’il s’était présenté pour la présidence de l’UEFA, au même titre que l’augmentation du nombre de sélections présentes lors de l’Euro. S’il a mis longtemps à voir le jour, le fameux fair-play financier devrait bel et bien être appliqué prochainement en Europe. Alors que les clubs seront désormais obligés de ne pas dépenser plus d’argent qu’ils n’en génèrent (pour simplifier…), le Paris-Saint-Germain doit-il se sentir menacé par cette mesure ?

LE CONTRAT DE SPONSORING AVEC QTA DANS LE VISEUR DE L’UEFA

Nouveau poids lourd du football mondial depuis l’arrivée de Qatar Sport Investments à sa tête en 2011, le club parisien a rejoint le gotha européen par ses énormes moyens financiers, mais il est encore loin des références en la matière (Real Madrid, Manchester United, Bayern Munich, Barcelone…) en ce qui concerne les revenus générés (billetterie, marketing, vente de maillots, sponsoring…). Si le PSG est dans le viseur de l’UEFA en ce moment, c’est notamment en raison de son contrat de sponsoring passé avec QTA, l’office du tourisme qatarien, d’un montant historiquement élevé…

PLATINI : « PAS SÛR QUE LE PSG RESPECTE LES RÈGLES… PAS SÛR DU TOUT »

Interrogé hier par Le Parisien, Michel Platini a laissé planer le doute quant à d’éventuelles sanctions. « Disons simplement que le modèle économique du PSG est particulier et atypique. Ce contrat d'image avec QTA, l'office du tourisme qatarien, est innovant, c'est le moins qu'on puisse dire. Mais est-il valable ? Le montant du contrat est-il correct ? Ce sont autant de questions que les experts doivent trancher. (…) J'ai discuté avec Nasser Al-Khelaïfi et Jean-Claude Blanc, ils ont simplement choisi une voie pour financer leurs investissements et atteindre l'équilibre. Mais le PSG respecte-t-il pour autant les règles du fair-play financier ? Pas sûr... Pas sûr du tout même », a-t-il déclaré. Si une exclusion de la Ligue des Champions n’est pas à l’ordre du jour, d’autres types de sanctions pourraient voir le jour.

Alors, selon vous le PSG doit-il s’attendre à vivre des moments difficiles ?

Articles liés