Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Yohan Cabaye revient sur son calvaire parisien !

En cruel manque de temps de jeu au PSG, Yohan Cabaye a quitté le PSG lors du mercato estival. L’international tricolore est revenu sur son expérience parisienne.

Face à la concurrence de Marco Verratti, Blaise Matuidi, Thiago Motta ou bien encore Javier Pastore, Yohan n’est jamais parvenu à s’imposer au Paris Saint-Germain. Ainsi, à un an de l’euro, l’international tricolore a quitté la capitale lors du dernier mercato estival pour rejoindre Crystal Palace et la Premier League. Pour le compte d’une interview accordée à La Voix du Nord, l’intéressé est revenu sur son expérience parisienne.

« JE N’AI PAS ENVIE DE REVENIR À CHAQUE FOIS SUR PARIS »

« Paris... Il s’est passé ce qui s’est passé. Je n’ai pas réalisé de bonnes choses. Il ne faut pas tout jeter, mais bon voilà, c’est comme ça. Je n’ai pas envie de revenir à chaque fois sur Paris et d’en reparler. Ç’a été une expérience de vie, de carrière, qui va me servir, c’est sûr. Je n’ai pas envie de tirer un trait sur ce qui s’est passé, même si pour moi, c’est plutôt négatif. Mais on apprend toujours. C’est comme ça, c’est le football. Je ne vais pas me plaindre, je n’en ai pas du tout envie et je ne suis pas comme ça. Pour moi, l’important, c’est de me servir de tout ça pour progresser encore sur de petits détails. »

« DES MOMENTS DIFFICILES À VIVRE »

« Mentalement, et au niveau de la patience. Ce sont des moments difficiles à vivre. C’était tout nouveau pour moi. Franchement, j’ai envie de retenir les choses positives. Ça m’a permis de côtoyer de très très grands joueurs, de pouvoir jouer dans une équipe extraordinaire, et d’avoir pu gagner des trophées. Gagner six trophées en un an et demi, c’est pas mal... Si j’ai parlé avec Didier Deschamps On a parlé un peu, oui. Au dernier rassemblement des Bleus avant les vacances, en juin. Pour lui, c’est clair, c’est le temps de jeu qui est nécessaire et important. Pour être en forme, il faut jouer. Quand tu ne joues pas, c’est difficile de pouvoir être prêt à enchaîner les bonnes performances. À un an de l’Euro, il a envie qu’un maximum de joueurs soit en forme, c’est légitime. C’était surtout par rapport à ça. Pour le choix du club, il ne m’a pas orienté », a ajouté Yohan Cabaye.

Articles liés