Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Pierre Ménès persiste sur le recrutement de Di Maria…

Recrue star du mercato estival du PSG, Angel Di Maria a convaincu les observateurs suite à sa dernière rencontre face à Malmö. Pourtant, de son côté, Pierre Ménès continue d’afficher certains doutes sur l’ancien joueur du Real Madrid…

« Di Maria ? Ce n’est pas forcément lui qui va donner au PSG la vitesse qui manque parfois dans son jeu. Ah ça, il va se régaler avec Verratti cette année, on l’a vu hier soir, mais j’attends encore de voir », lâchait Pierre Ménès au lendemain de la victoire du PSG contre Malmö (2-0) en Ligue des Champions. Dans sa chronique de la semaine sur Direct Matin, le consultant de Canal + a persisté sur la grande recrue à 64M€ du mercato du PSG.

DI MARIA, L’ÉNIGME DE MÉNÈS

« C’est beau à voir. Il n’y a aucun doute et tout le monde est d’accord là-dessus. Maintenant, le débat n’est pas vraiment là. La vraie question est de savoir si l’Argentin est le joueur qui va permettre au club de la capitale de franchir des marches supplémentaires en Ligue des champions (étant entendu qu’en Ligue 1, Paris n’a pas besoin de lui pour être champion une quatrième fois) ? Car c’est surtout pour ça que les dirigeants parisiens sont allés le chercher, cet été, à Manchester United, déboursant près de 63 millions d’euros », se demande Pierre Ménès sur le nouveau numéro 11 du PSG.

« J’AI QUELQUES DOUTES »

Pierre Ménès poursuit sur Angel Di Maria : « J’avoue que j’ai quelques doutes. Déjà pas franchement emballé par cette mode systématique des faux pieds, j’ai peur que Di Maria s’ajoute au gang des joyeux tripoteurs dans l’entrejeu parisien. Evidemment sur le plan technique, ça fonctionne déjà à merveille avec Marco Verratti. Et leur complicité semble déjà bien rodée. Pourtant, je demeure persuadé que Paris a besoin de plus de percussion, de profondeur dans son jeu, ce qu’un Lucas ou un Ezequiel Lavezzi devraient faire bien plus souvent, s’ils n’étaient pas si décevants. Ajoutons à cela un amour immodéré du ballon, qui peut vite devenir irritant ».

Articles liés