Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Nouveau rebondissement dans le fair-play financier ?

Nasser Al-Khelaifi, PSG

Menacé par le fair-play financier, le PSG était promis à une lourde amende comme l’annonçait Le Parisien ce mardi matin. Finalement, selon les informations de RMC, les négociations entre le club et l’UEFA pourraient amener à un autre dénouement. Explications.

Le fair-play financier et le PSG, vous n’avez visiblement pas finit d’en entendre parler ! Comme l’expliquait Le Parisien ce mardi matin, le président Nasser Al-Khelaïfi pouvait s’attendre au mieux à une amende importante afin de régulariser sa situation. Dans l’après-midi, RMC a apporté de nouveaux éléments dans ce dossier épineux pour le mercato estival du PSG.

LE CONTRAT AVEC QTA DÉVALUÉ ?

Finalement, ce fameux contrat avec la Qatar Tourism Authority (qui rapporte 200M€ par an au PSG) devrait finalement être dévalué de moitié, comme l’a confié une source proche de l’UEFA à RMC : « Il passera d’environ 200 millions d’euros à environ 100 millions d’euros. Le PSG dispose d’un an pour trouver cette somme ou générer moins de dépenses ». Un mal pour un bien pour le PSG, puisque cette somme prélevée fera office d’amende pour le club de la capitale, qui n’aura donc aucun versement ultérieur à effectuer à l’instance européenne dans le cadre du fair-play financier. Par ailleurs, cela pourrait réserver un mercato estival plutôt tranquille du côté du Parc des Princes. 

UN MARCHÉ MOINS TENDU QUE PRÉVU ?

Certes, le PSG devra faire attention à la moindre manœuvre envisagée sur le marché. Mais le club francilien, s’il parvient à justifier ses dépenses auprès de l’UEFA, pourra se permettre de bons coups sur le mercato. Alors que la short-list parisienne serait déjà bien garnie (Eden Hazard, Daniel Alves, Miralem Pjanic, Oscar, Paul Pogba…), cette nouvelle pourrait donc faire les affaires de Laurent Blanc … Le PSG sera définitivement fixé sur son sort début mai.

Articles liés