Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le fair-play financier déjà menacé par les investisseurs ?

Nasser Al-Khelaifi, PSG

Alors que le PSG fait partie des clubs concernés par les sanctions relatives au fair-play financier, l’UEFA se trouve dans le collimateur des investisseurs et a déjà fait l’objet de plusieurs plaintes. Explications.

Cette semaine, neuf clubs dont le PSG devraient être sanctionnés par le fair-play financier, instauré par l’UEFA. Les principaux concernés devraient écoper d’une forte amende, pouvant avoir une incidence directe sur le mercato estival. Mais ce fair-play financier pourrait t-il être déjà menacé sous la pression des investisseurs ? Le Parisien fait le point à ce sujet ce lundi.

DÉJÀ REMIS EN QUESTION ?

Après deux plaintes de clubs déjà enregistrées, d’autres pourraient suivre et ainsi faire pression sur l’UEFA : « Il y a deux poids, deux mesures. Pourquoi s'intéresse-t-on uniquement aux pertes et non aux dettes des clubs ? Le Real Madrid est endetté à hauteur de 500 M€ et personne n'en exige le remboursement. J'étais à Hongkong il y a trois jours et j'ai vu des Chinois acheter des stylos ST Dupont aux couleurs du PSG. L'UEFA pourrait aussi décider que les stylos valent 100 € et pas 200 ou 300... Il n'y a aucun doute que, pour le Qatar, l'investissement dans le PSG est une bonne chose », assure l'homme d'affaires Walter Butler, en désaccord avec le fair-play financier.

« NOUS VERRONS BIEN »

Interrogé récemment sur ce sujet, le président de l’UEFA, Michel Platini, semblait lui-même douter sur les capacités du fair-play financier à résister à cette pression de la part des investisseurs : « Nous n'avons aucune garantie. Les clubs nous attaqueront en justice s'ils le souhaitent et nous verrons bien ». Reste à savoir si le PSG, qui risque une forte amende cette semaine, sera donc en mesure d’écarter cette menace financière qui plane sur lui…

Articles liés