Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : « Di Maria n’apprécierait sans doute pas que Lavezzi parte »

Alors qu’Ezequiel Lavezzi est courtisé par l’Inter Milan, un spécialiste du PSG revient sur ce possible retour du Pocho en Italie.

« Nous avons discuté. Piero Ausilio (le directeur sportif de l’Inter, ndlr) est un ami de longue date. Tout dépend maintenant de leur offre. Le PSG veut de l’argent pour le vendre. Et il faut voir combien ils proposeront pour son salaire. Mais c’est le moment pour Pocho de retourner en Italie. Nous verrons, rien n’est impossible » a récemment déclaré Alejandro Mazzoni, l’agent d’Ezequiel Lavezzi, à la Gazzetta dello Sport. Cependant, un départ de l’international argentin pourrait être préjudiciable pour le Paris Saint-Germain.

« C’EST QUELQU’UN D’IMPORTANT »

Dans une interview accordée au site Paristeam, Florian Gazan, spécialiste du Paris Saint-Germain et chroniqueur sur L’Équipe 21, s’est exprimé au sujet d’une possible vente d’Ezequiel Lavezzi à l’Inter Milan : « Effectivement, c'est quelqu'un d'important dans le vestiaire, tout le monde l'aime bien. Et c'est le meilleur ami de Di Maria. Ils sont toujours fourrés ensemble à l'entraînement. Di Maria est notamment venu à Paris parce que Lavezzi y joue. Il n'apprécierait sans doute pas qu'il parte. Et je ne pense pas qu'il partira. Cela signifierait qu'il faudrait le remplacer. La saison passée, le banc de touche était un peu court. A l'heure actuelle, il est encore juste. Même si Lavezzi est brouillon, ce n'est pas un mauvais joueur. Il mouille le maillot et n'a pas à rougir de ses statistiques. Si c'était vraiment une « trompette », il ne disputerait pas la finale de la Coupe du Monde. Si tu cèdes Lavezzi, tu perds un quasi-titulaire ou un remplaçant incontournable. »

« IL JOUE TOUJOURS AVEC LE PSG »

Récemment, l’agent d’El Pocho, Alejandro Mazzoni, s’était confié sur le site FcInterNews au sujet de l’avenir de son poulain : « Il joue toujours avec le Paris Saint-Germain et de ce point de vue, tout va bien. Mais je ne sais pas, nous verrons ce qu’il se passera dans les prochains jours. Je parle toujours avec eux (l’Inter Milan), c’est mon travail. S’il n’y a pas d’offre, c’est difficile de seulement parler, cela dépend de l’Inter. »

Articles liés