Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Di Maria… Déjà un casse-tête pour Laurent Blanc

Le PSG a recruté Angel Di Maria lors du mercato estival. Le profil de l’international argentin offre plus de solutions à Laurent Blanc. Mais il le pousse aussi le technicien à faire des choix délicats.

Le PSG a dépensé 63M d’euros cet été pour s’offrir Angel Di Maria, le milieu offensif de Manchester United. Di Maria était sur les tablettes du PSG depuis des mois. Le fair-play financier a retardé la transaction. Le PSG est donc finalement arrivé à ses fins. L’Argentin était la priorité de l’été. Laurent Blanc voulait absolument enrôler l’ancien joueur du Real Madrid.

SACRIFIER PASTORE ?

Di Maria a un profil de jeu spécifique. Paris n’avait pas jusqu’à présent un joueur de ce profil dans son effectif. L’Argentin, incontestablement, offre plus de possibilités à Laurent Blanc. Mais l’arrivée de Di Maria pourrait aussi pousser Javier Pastore, l’un des « chouchous » de Blanc, sur le banc. Il n’y a de la place que pour onze joueurs sur un terrain. Et « devant », Ibrahimovic et Cavani sont incontournables. Dans le 4-3-3 de Blanc, il n’y a donc qu’une place pour quatre joueurs : Di Maria, Pastore, Lucas et Lavezzi…

TROP DE CONCURRENCE ?

« La meilleure place d’Angel Di Maria, c’est celle de Blaise Matuidi », s‘inquiétait Jean-Michel Larqué, sur RMC, fin août. Puis il ajoutait : « Mais vous imaginez Laurent Blanc se priver de Matuidi, ou alterner entre les deux ? Non. (…) Je vois plutôt le recrutement de Di Maria pour compenser ce côté gauche. Mais il va avoir du grabuge, du dégât auprès de certains titulaires. Il va y avoir du sang sur la moquette ! Cavani boudait à gauche, il sera plus content sur le banc ? On la connait, l’équipe. Au milieu, il y aura Verratti-Motta-Matuidi, une attaque Di Maria-Ibra-Lucas par exemple. Une équipe donc sans Pastore, Marquinhos et Cavani. Les choses vont se passer tranquillement sur le banc ? Non. À moyen terme, ça ne tiendra pas ». 

Articles liés