Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Manchester City

Mercato : Guardiola évoque déjà son avenir… après Manchester City !

En marge du match nul entre la Juventus et le Bayern Munich (2-2), en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Pep Guardiola a livré son sentiment concernant un futur en Italie.

Il y en a qui voient le verre à moitié plein, d’autres à moitié vide. Dominée pendant 60m, la Juventus a réussi à arracher un match nul heureux, qui lui permet d’espérer une qualification pour les quarts de finale de Ligue des Champions. De l’autre côté, le Bayern Munich a laissé passer une sacrée occasion de clore définitivement les débats. Les Bavarois ont eu la mainmise sur la rencontre, mais ont péché par suffisance, face à une Vieille Dame très remontée… au grand dam de Pep Guardiola.

« Moi en Italie ? Si un club veut bien de moi… »

S’il n’a pas manqué de féliciter la Juventus et son homologue turinois Massimiliano Allegri, après la rencontre, le coach du Bayern Munich n’a pas pu s’empêcher de se montrer déçu par le manque de concentration des siens. Mais la véritable surprise de la conférence de presse d’après-match est une confidence anodine de Pep Guardiola. Ce dernier a en effet évoqué une possible arrivée en Italie… après son aventure à Manchester City. « Si j’ai envie d’entrainer en Italie un jour ? Oui, mais tout dépendra si un club italien veut bien de moi » a lâché le technicien catalan, d’après La Gazzetta dello Sport.

« Le départ de Guardiola ? Bizarre »

Du côté du Bayern Munich, pour le moment, l’heure est au regret. Depuis plusieurs semaines en effet, les cadres du vestiaire se succèdent dans les médias allemands, afin de commenter le départ de Pep Guardiola à la fin de la saison. « Le départ du coach était bizarre, on l'a appris à la télévision » a expliqué Arturo Vidal, arrivé l’été dernier en Bavière, en provenance de la Juventus. « Guardiola me rappelle Conte dans sa manière de voir les choses et de parler des détails. Après Pep, un très bon coach comme Ancelotti va arriver. Aujourd'hui, on veut tout gagner pour voir Guardiola partir heureux ».

Articles liés