Accès direct au contenu

Foot - Mercato

Mercato : Claude Puel justifie son choix de recruter un Ben Arfa qui n’est pas «quelqu’un de tordu»

Alors que Ben Arfa réussit un excellent début de saison, Claude Puel se réjouit d’avoir misé sur l’ancien lyonnais.

« J'espère que cette année sera son année. Il a perdu beaucoup de trop de temps. » Si Emmanuel Petit attend beaucoup d’Hatem Ben Arfa, depuis le début de saison, l’ancien marseillais répond présent sur le terrain. Et pourtant, il n’avait pas joué depuis six mois suite à des soucis administratifs. Mais l’OGC Nice a su se montrer patiente, pour le plus grand bonheur de Claude Puel, l’entraîneur des Aiglons.

« Il a vu que ce qu’on lui avait dit n’était pas du vent »

« Pour Hatem Ben Arfa, il y a aussi une logique et un suivi dans la stratégie. Nous et lui avons gardé le cap. Ça paye aujourd’hui. Il a vu que ce qu’on lui avait n’était pas du vent. Par principe, je n’ai jamais mis d’étiquette sur un joueur. Moi, on m’en a mis et il faut faire très attention avec ça. C’est véhiculé, c’est repris et ça colle souvent à la peau alors que c’est loin d’être la vérité. Hatem, c’est la même chose. C’est un peu comme quand j’ai découvert Kevin Anin. Il était prétendument ingérable, pas une bonne personne », explique-t-il dans une interview accordée à France Football.

« J’ai découvert un homme et un joueur attachant »

« J’ai découvert quelqu’un d’attachant, avec un super fond, mais qui devait parfois surmonter des petits problèmes psychologiques. On a réussi à le faire accepter comme il était. À son niveau, Hatem, c’est pareil. Ce n’est pas quelqu’un de tordu. J’ai découvert un homme et un joueur attachant, qui a sens doute bien grandi, et qui n’est pas calculateur. Il était à la recherche d’un bon groupe, d’un bon club et, peut-être aussi d’un bon entraîneur pour se relancer et s’épanouir », ajoute-t-il.

Articles liés