Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone/Real Madrid : Une ancienne piste du PSG disponible contre 50M€ ?

Intéressé de longue date par Miralem Pjanic, le FC Barcelone devrait cependant composer avec la concurrence du Real Madrid. Oui mais voilà, les requêtes de la Roma seraient trop élevées…

« Lorsque vous êtes joueur, vous ne savez jamais vraiment où vous jouerez la saison suivante puisque tout peut arriver. Moi, je ne fais pas attention aux rumeurs et aux spéculations des médias, je préfère me concentrer sur le football et mon travail. Ce qui doit arriver arrivera. Je suis vraiment heureux d’être ici, à l’AS Rome », expliquait l’été dernier Miralem Pjanic à propos d’un avenir qui semble de plus en plus incertain. En effet, les prétendants ne manqueraient pas pour le milieu romain, courtisé notamment par le Barça et le Real Madrid, alors que le PSG se serait également penché sur son cas il y a plusieurs mois. Initialement fixé à 40M€, le prix de Pjanic aurait désormais augmenté, ce qui ne serait pas du goût notamment du club blaugrana

Un prix désormais fixé à… 50M€ ?

En effet, selon le journaliste de Sky Sport Italia Fabrizio Romano, l’AS Rome aurait décidé d’augmenter le prix de Miralem Pjanic, qui serait désormais de 50M€. Une somme qui aurait clairement refroidit les dirigeants du Barça, qui ne voudraient plus négocier tant que le prix ne sera pas revu à la baisse. Du côté du Real Madrid, on serait pour le moment spectateur dans ce dossier, mais le journaliste indique que les choses pourraient changer d’ici l’été prochain, tant Rafael Benitez apprécierait le milieu romain…

Quand Juninho parle de Miralem Pjanic…

 « C’est difficile de le comparer à moi, car je n’aime pas trop parler de moi-même. Mais Miré a une qualité incroyable. C’est peut-être le meilleur tireur de coup franc aujourd’hui. Enfin, non, j’en suis même sûr : c’est le meilleur. Il est très performant et surtout régulier. C’est le plus difficile. Il a beaucoup de variations dans ses frappes. Il est capable de frapper de différentes façons, selon la distance. J’imagine qu’il travaille énormément. Je lui avais dit à l’époque que la répétition du geste était la chose la plus importante pour devenir un grand tireur de coup franc. C’est fatigant, mais c’est vraiment le plus important », déclarait récemment Juninho, qui n’hésite donc pas à faire de Miralem Pjanic le meilleur tireur de coup franc au monde

Articles liés