Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Angleterre

Mercato - Arsenal : « Est-ce que je veux d’un Van Persie plus vieux et plus souvent blessé ? Absolument pas ! »

Robin Van Persie, Manchester United

Alors que les rumeurs autour d’un retour de Robin Van Persie à Arsenal s’intensifient, Peter Wood a sévèrement taclé l’attaquant néerlandais dans le blog qu’il tient sur le site du quotidien anglais Metro.

Après sept saisons sans trophée, Robin Van Persie a forcé son départ d’Arsenal pour rejoindre Manchester United à l’été 2012. S’il a remporté la Premier League lors de sa première saison sous les couleurs des Red Devils, l’attaquant néerlandais de 30 ans déchante cette saison, MU étant largué en championnat et en passe d’être éliminé de la Ligue des champions par l’Olympiakos. Il n’en fallait pas davantage pour qu’il envisage un retour à l’Emirates Stadium. Une perspective qui n’enchante pas du tout le journaliste de Metro Peter Wood .

« QUAND VOUS ÊTES LE CAPITAINE, VOUS NE QUITTEZ PAS LE NAVIRE… »

« Notre ancien capitaine s’ennuie dans son nouveau club car ils ne sont pas prêts de remporter un trophée, il veut donc revenir à Arsenal. Maintenant, je crois que je peux dire sans prendre de risques que je parle pour tous les supporters d’Arsenal quand je dis… Non. Pas moyen. Quitter un club est une chose - ce n’est pas comme si nous avions récemment permis à nos joueurs d’atteindre des hauteurs stratosphériques. Cependant, quand vous êtes le capitaine, vous ne quittez pas le navire au premier signe de faiblesse. Son départ a presque coûté sa place dans le top 4 à Arsenal. Son départ nous a fait perdre deux ans dans notre projet de domination de la Premier League. Son départ a été une blessure profonde… Très profonde. »

« UNE TOUTE AUTRE SORTE DE TRAHISON »

« Quand votre capitaine s’en va et insiste pour rejoindre l’un de vos rivaux les plus féroces… Et bien, c’est une toute autre sorte de trahison. Est-ce que je veux d’un Robin Van Persie plus vieux, plus souvent blessé et moins ‘’pur’’ à Arsenal ? Absolument pas. D’ici à l’été prochain, nous aurons 220 millions d’euros à dépenser sur un attaquant et rien ne démontrerait plus un manque d’ambition que de le faire revenir dans la bergerie. Les fans ne l’aimeront plus jamais et ce serait une grosse claque. Espérons qu’il ne s’agisse que de rumeurs, mais il y a beaucoup de fumée autour de cette rumeur. Espérons qu’il n’y ait pas de feu… »

Articles liés