Accès direct au contenu

Star déchue

Lyon doit il encore avoir peur de Raul

Raul est le meilleur buteur de l'Histoire de la Ligue des champions. Mais les critiques en Allemagne le disent déjà fini après un très mauvais début de saison.

Raul est un mythe. Une icône que l’on pensait absolue au Real Madrid. Mais même dans la Maison Blanche, les symboles sont soumis à une obligation de productivité. Raul Gonzalez Blanco ne jouait plus assez pour rester dans une équipe qui accumule les vedettes mais pas les titres ces dernières années.

Aussi dur a-t-il pu paraître, le Real Madrid n’a-t-il pas bien fait de se séparer de Raul ? Les défenseurs lyonnais pourront intervenir dans ce débat dès demain matin. Face à eux se présentera ce mardi le meilleur buteur de l’Histoire de la Ligue des champions avec 66 buts (devant Ruud van Nistelrooy, 56 buts, et Thierry Henry, 55 buts). Doivent-ils trembler pour autant ? Les défenseurs d’Hambourg, d’Hanovre et d’Hoffenheim ne l’ont pas fait, eux qui ont très tranquillement neutralisé l’Espagnol lors des trois premières journées de Bundesliga comme autant de défaites pour Schalke 04.

Assez lent et moins précis dans le dernier geste, Raul pourrait faire la saison de trop. A moins qu’il n’apporte ce soir à Gerland la réponse du grand champion qu’il a été en marquant pour la première fois de sa carrière face à l’OL pour sa cinquième rencontre avec Lyon en Ligue des champions.