Accès direct au contenu

Canonnier

Quand l’OM rivalise avec City et le Real

Quand l’OM rivalise avec City et le Real

L'OM a complètement changé de visage depuis quelques semaines. Notamment offensivement, où le 4-4-2 a métamorphosé la paire Rémy-J.Ayew. Au point, déjà, de voir l'attaque marseillaise rivaliser avec les plus grands clubs européens.

Le 4-4-2 a tout changé. Apathique, triste et fébrile, l’OM est complètement galvanisé depuis le changement de système effectué par Didier Deschamps au lendemain de la défaite contre Arsenal en Ligue des champions (0-1). Le bilan est notable : depuis, les Marseillais n’ont plus perdu la moindre rencontre (3 victoires, 1 nul), marquant neuf buts et n’en encaissant aucun. Bien parti pour se qualifier pour les 8es de finale en C1, les Marseillais sont déjà remontés à la neuvième place en Ligue 1 et disputeront en janvier prochain les ¼ de finale de la Coupe de la Ligue. Bref, une métamorphose bien venue. Surtout offensivement, où la paire Rémy-J.Ayew détonne et se créée de plus en plus d’occasions.

L'OM tire quasiment deux fois plus !

Une statistique, dévoilée sur le site officiel du club marseillais, parle d’elle-même. Lors des deux derniers matchs de Ligue 1 (contre Ajaccio et Dijon), l’OM a effectué 56 tirs, soit une moyenne de 28 par match ! Lors des 10 journées précédentes, l’OM tirait 15,2 fois par match… Un changement radical qui fait aujourd’hui de l’OM l’une des meilleures forces offensives européennes. Depuis le début de saison, seules quatre équipes ont effectué plus de tirs que l’OM (17,3 par match) dans les 5 grands championnats européens : Manchester City (20,7), Real Madrid (18,9), Tottenham Hotspur (18,3) et Borussia Dortmund (17,4). Oui, Didier Deschamps a bel et bien trouvé la solution pour sauver sa peau.