Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : «Avec sa vidéo, Ben Arfa m’a ému. Il n’est ni hostile, ni en colère, il est triste»

Si Hatem Ben Arfa est dans l'oeil du cyclone après son initiative personnelle, Pascal Praud assure la défense du Parisien. 

En publiant deux vidéos sur Facebook sur sa situation actuelle au Paris Saint-Germain, Hatem Ben Arfa s’est attiré les foudres de nombreux observateurs, à l’instar de Daniel Riolo. Le journaliste s’est montré assez critique sur ce procédé, mais si certains se sont insurgés face à la démarche de l’international français, Pascal Praud vole à sa rescousse.

« Il dit sa peine, ses regrets, ses espoirs »

« Ben Arfa a choisi la confrontation directe avec ses fans comme avec ses détracteurs. Il livre sa vérité. Le journaliste n’a plus qu’à fermer son carnet et ranger son stylo. Ben Arfa annonce le monde de demain : la fin des médias de masse ou la disparation des journaux, fussent-ils en vente au kiosque ou disponibles sur la toile, écrit le journaliste sur son blog Yahoo! Sport. Chacun pensera ce qu’il veut des paroles de Ben Arfa : la mise en scène appuyée, la prise de parole via Facebook, une communication 2.0 qui tranche avec la grande interview à la papa dans laquelle on vide son sac. Ben Arfa n’est pas vindicatif, ni hostile, pas même en colère. Il est triste. Et sa tristesse, mélange de déception, frustration, injustice, cette tristesse-là me touche. Ben Arfa m’a ému et je j’ai trouvé ces mots justes, son discours sincère. Il ne fait pas un numéro de Narcisse blessé. Il n’accuse personne. Il dit sa peine, ses regrets, ses espoirs. Puisse-t-il être entendu », assure-t-il via son blog sur Yahoo.

Articles liés