Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Al-Khelaïfi : « Ce n’est pas une sanction, personne ne va nous arrêter »

Nasser Al-Khelaïfi, PSG

Réagissant une nouvelle fois à la sanction dont fait l’objet le PSG dans le cadre du fair-play financier, Nasser Al-Khelaïfi s’est voulu rassurant.

C’était attendu, c’est désormais officiel. Le Paris-Saint-Germain a officiellement été sanctionné par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier en subissant notamment une limitation à 21 du nombre de joueurs inscrits pour la prochaine Ligue des Champions (au lieu de 25) et une amende de 60M€ (20M€ + 40M€ si la situation du club ne change pas d’ici l’an prochain). Pour le président parisien Nasser Al-Khelaïfi, cette sanction ne change pas grand-chose aux objectifs du club.

« JE DÉTESTE QU’ON PARLE DE SANCTION »

« Je déteste qu’on parle de sanction. Ce n’est pas une sanction. C’est un accord avec l’UEFA. Ce n’est pas 60 millions, c’est 20 millions. On va payer 10 millions, puis 10 autres millions l’année prochaine (Ndlr : si le PSG n’est pas en règle la saison prochaine, il devra s’acquitter des 40 millions restants). Personne ne va nous arrêter. On va continuer notre grand projet, notre grand rêve, celui de tous les Parisiens. Je suis très confiant », a-t-il déclaré au micro de RMC.

« NOUS N’AVONS PAS BESOIN DE BEAUCOUP DE GRANDS JOUEURS »

« Il y a beaucoup de grands joueurs au PSG. Nous sommes une grande équipe. Je pense que nous n’avons pas besoin de beaucoup de grands joueurs. Mais si on veut recruter, on le fera. Le projet n’est pas menacé. Si l’accord avait signifié la fin de notre projet, je ne l’aurais pas signé », a-t-il ajouté.

Articles liés