Accès direct au contenu

Débuts chaotiques

PSG : Lentrée en matière pénible de Verratti

Malmené samedi soir pour son premier match officiel avec le PSG, Marco Verratti revient en détail sur sa prestation. Le jeune milieu de terrain italien sait qu’il devra faire mieux pour s’imposer en Ligue 1.

Un scénario catastrophe

Mené 2-0 à la pause face au FC Lorient samedi dernier en championnat, le PSG a finalement su inverser la tendance pour arracher le nul (2-2). Au cœur de cette première période désastreuse, Marco Verratti a été l’un des pires joueurs sur la pelouse comme il le confie au Parisien : « D’un point de vue personnel, je ne peux pas être satisfait : quand j’ai été remplacé, nous étions menés 0-2. Cela montre que je n’ai pas fait tout ce qu’il fallait. J’espère que mon niveau de jeu ira crescendo lors des prochains matches », explique l’ancien joueur de Pescara. Remplacé par Matuidi avant l’heure de jeu, Verratti reconnait donc que la route à suivre est encore longue vers le titre.

Paris a du pain sur la planche

S’il lui reste 37 journées pour rectifier le tir et faire oublier cette première sortie plutôt décevante, le club francilien va devoir mettre les bouchées doubles d’autant que l’effectif a radicalement changé de visage cet été : « Il ne faut pas croire que Paris va dominer le championnat sans effort. Ce sera à Paris de se rendre les matches plus faciles. L’équipe n’est pas encore en pleine forme et doit continuer à travailler », poursuit Verratti. L’Italien a clairement été à l’image de son équipe ces dernières semaines : sérieux durant les matchs d’avant-saison et en grande difficulté face aux Merlus. Malgré tout, il voit plusieurs raisons de se montrer positif.

« Quand je vois Ibrahimovic… »

Comme l’ensemble des supporters parisiens, Marco Verratti s’emballe pour le phénomène Ibrahimovic qui a déjà claqué un doublé retentissant samedi soir : « Quand je vois qu’Ibrahimovic, qui est le dernier à nous avoir rejoints, a marqué déjà deux fois, cela me rend optimiste pour le futur ». Autre raison de garder le sourire, le « nouveau Pirlo » a été convoqué en sélection nationale et pourrait faire ses grands débuts mercredi en amical face à l’Angleterre : « C’est d’abord un énorme plaisir. Je chercherai à donner le maximum car je sais que cette opportunité peut changer ma vie ». Une manière de se consoler après cette première sortie ratée en championnat.