Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Quand Pierre Ménès ironise sur la sanction infligée à l’OM…

Condamné à un huit clos pareil pour la réception d’Angers ce dimanche, l’OM devra donc composer sans ses deux virages. Pierre Ménès a donné son avis sur cette sanction.

En attente du verdict depuis quelques jours, l’OM sait désormais à quoi s’en tenir pour la réception d’Angers dimanche. Alors que le dossier a été placé en instruction, les joueurs olympiens joueront ce week-end dans un Stade Vélodrome qui raisonnera donc décidément creux, puisque les virages Nord et Sud seront fermés à titre conservatoire. Journaliste à Canal +, Pierre Ménès semble trouver cette sanction plutôt clémente.

« SI C’ÉTAIT BASTIA, ILS JOUERAIENT DÉJÀ AU GROENLAND »

« Huis clos partiel pour les virages du vélodrome contre Angers à titre conservatoire. Si c'était Bastia ils joueraient déjà au Groenland » a ironisé le chroniqueur au Canal Football Club sur son compte Twitter. Cette sanction n’est sans doute que la première pour l’OM, puisque d’autres devraient suivre dans les prochaines semaines dans un dossier qui a été placé en instruction.

LABRUNE ET AULAS CONVOQUÉS !

Mais la commission de discipline ne s‘est pas arrêtée là puisqu’elle a décidé de convoquer Vincent Labrune et Jean-Michel Aulas pour la séance du jeudi 15 octobre suite à leurs propos tenus après la rencontre. Le président de l'OM s’en était notamment pris à l’arbitrage, tandis que son homologue de l'OL n’avait pas hésité à mettre de l’huile sur le feu.

Articles liés