Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Incidents au Vélodrome : Jean-Michel Aulas met la pression pour des sanctions !

Après les incidents du 20 septembre dernier au stade Vélodrome pendant la rencontre entre l’OM et l’OL, Jean-Michel Aulas a réclamé des sanctions exemplaires.

Coupable de jets de bouteilles en verre et d’insultes envers Mathieu Valbuena, certains supporters marseillais pourraient coûter cher à leur club. À cause de ces incidents ayant eu lieu pendant la rencontre entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais le 20 septembre dernier, le club phocéen va passer devant la commission de discipline de la LFP ce jeudi. Déjà sanctionnées par un huis clos partiel mis en place face à Angers (défaite de l’OM 2-1), les tribunes marseillaises pourraient de nouveau être punies par la commission.

« On a joué dans un stade sans sécurité »

« Il faut qu’il y ait des sanctions exemplaires. Pour preuve, le début des sanctions a permis a priori à Vincent Labrune de régler son dispositif de relations avec les supporters. Les décisions qui doivent venir doivent faire en sorte d’éliminer ce type d’incidents qui sont gravissimes. On a joué dans un stade sans sécurité, avec des joueurs en danger, et où ce n’est pas le plus fort qui a gagné. Il y a beaucoup de choses à redire, j’espère que les gens sur place ont vu que le déroulement du match ne correspond ni à la sécurité ni à l’équité qui doit faire ses droits dans le championnat de France. On n’est pas concerné par la réunion demain, si ce n’est que nous sommes les victimes », a ainsi expliqué Jean-Michel Aulas dans une conférence téléphonique.

« Je ne méritais pas ça ! »

« Ce sont des choses qu’on ne peut pas oublier surtout dans un club où j’ai passé huit ans. Je pense avoir marqué l’histoire de l’OM comme le club m’a fait grandir. Donc c’est encore difficile à accepter. Mais c’est le football, parfois les gens n’ont pas de mémoire. Je n’en veux à personne, et Marseille restera mon club de cœur même si j’ai signé à Lyon. Mais c’est allé trop loin pour du football. Je ne méritais pas ça », avait de son côté exprimé Mathieu Valbuena, victime d’une partie du public marseillais pour son retour au stade Vélodrome.

Articles liés