Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Diawara : « Une démission de Baup ? Lui n’était pas sur le terrain ! »

Au lendemain de la défaite concédée par l’OM face à Nantes, Élie Baup se retrouve sous tension. Son défenseur, Souleymane Diawara, estime que ce nouveau revers est uniquement à rejeter sur les joueurs. Un mois de décembre bien délicat pour l’OM. Après avoir concédé une défaite difficile à digérer à Lille (1-0), les coéquipiers d’André-Pierre Gignac se sont une nouvelle fois inclinés ce vendredi, face au surprenant FC Nantes (1-0) au Stade Vélodrome. Le public phocéen, n’a d’ailleurs pas hésité à prendre pour cible Élie Baup, où les « Baup démission » ont raisonné à plusieurs reprises durant la rencontre. Présent en zone-mixte, Souleymane Diawara a pris la défense de son entraîneur, et estime que l’OM a déjà vu bien pire que deux revers consécutifs.

OM : Une réunion de crise ?

« ON NE PEUT RIEN FAIRE »
« Quand ça ne va pas, on s'attaque toujours à l'entraîneur, mais ce soir, le coach n'était pas sur le terrain ! On a connu pire, notamment au mois d'octobre où on a enchaîné cinq défaites d'affilée en championnat. Là, c'est la deuxième, on ne doit pas prendre l'habitude de perdre. Je suis triste et dégoûté, parce qu'on n'a pas joué. Quand on ne joue pas à 100% ou qu'on ne joue pas en équipe, je vous dis, on ne peut rien faire. On ne possède pas un joueur qui peut faire la différence à lui tout seul, on l'a vu depuis le début de la saison, il faut donc que le groupe joue ensemble et quand ce n'est pas le cas, voilà ce qui nous arrive. »

« S’EN PRENDRE QU’À NOUS-MÊMES »
Le défenseur marseillais estime que l’ n’a tout simplement pas joué comme une équipe. « Pourquoi ce manque d’envie ' Je ne sais pas. On a eu du mal à rentrer dans la partie, il manquait trop de choses. On a tenté de rectifier le tir en seconde, ça a été mieux mais ça n'a pas suffi. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes parce qu'on sait que si on ne travaille pas en équipe, on voit le résultat. » À déjà huit points de retard du podium, les hommes d’Élie Baup auront fort à faire lors de la prochaine journée, avec un déplacement périlleux à Lyon

Articles liés