Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Clash : Daniel Riolo torpille encore Alessandrini !

Dans son édito de ce samedi, Daniel Riolo analyse la défaite sans appel de l’OM à Guingamp. Et Romain Alessandrini en prend une nouvelle fois pour son grade.

Après le récital de dimanche dernier face à Troyes, l’Olympique de Marseille est donc retombé dans ses travers hier au Stade du Roudourou. Avec trois points en quatre matches, le début de saison marseillais est catastrophique. Alors que Vincent Labrune tente de frapper un dernier coup en cette fin de mercato, certaines individualités au sein de l’effectif de Michel posent question.

« ALESSANDRINI ET SON PIED GAUCHE QUI NE SERT À RIEN »

La trêve internationale tombe à point nommé pour l’Olympique de Marseille. Après le brusque coup d’arrêt face à Guingamp vendredi soir (2-0), Michel a deux semaines pour affiner les automatismes et poser définitivement son empreinte sur le jeu marseillais. Pas épargné par les médias ce samedi matin pour sa prestation, Romain Alessandrini a également été sévèrement taclé par Daniel Riolo : « À droite, celui qui ne comprenait pourquoi il ne jouait pas sous Bielsa a été catastrophique. Alessandrini et son fameux pied gauche qui ne sert à rien. Même les coups de pied arrêtés, il les tire mal ! Je ne comprends rien à ce qu’il fait ou essaye de faire sur le terrain. Il attend que la lumière jaillisse de son pied gauche. Le problème, c’est qu’il est trop souvent enfermé à la cave, loin de l’interrupteur, son pied gauche ! » écrit le journaliste à RMC.

« AVEC LA CARRIÈRE DE MALADE QU’IL A… »

Ce n’est pas la première fois que le chroniqueur de l’After Foot tacle Romain Alessandrini. Très critique envers son ancien coach Marcelo Bielsa, l’ancien Rennais avait fait déjà fait réagir Daniel Riolo pendant Reims-OM, où l’attaquant marseillais était sorti après une heure de jeu : « Il a bien fait de parler et donner des leçons Alessandrini ou pas ? Me rends pas compte ! En même temps, Alessandrini avec la carrière de malade qu’il a, il sait ce qu’est un vrai coach ! Alessandrini, un joueur dont la référence est Antonetti... Me rends pas compte... » avait twitté le journaliste d’RMC.

Articles liés