Accès direct au contenu

Analyse

Lille a muscle son sprint final

Depuis l'arrivée de Rudi Garcia, en 2008, Lille a connu deux visages en fin de saison. Le dernier exercice montre que le LOSC est capable de se lâcher en fin de course.

Rudi Garcia est arrivé en provenance du Mans lors de la saison 2008-2009. Pour sa première année, le coach lillois a connu une fin de saison moyenne avec trois défaites, trois nuls et deux victoires. Les Lillois, qui étaient quatrièmes à la 30ème journée, ont terminé le championnat cinquième. La saison dernière, le LOSC à vécu une très belle fin de saison. Avec cinq victoires, un nul et deux défaites, les Lillois sont passés de la cinquième place au soir de la 30ème journée, à la quatrième place à la fin du championnat. Ils ont toutefois raté la Ligue des champions d'un cheveu mais force est de constater que le LOSC a progressé d'une année sur l'autre. Cette saison sera-t-elle encore plus "évolutive" dans le sprint final ?

La coupe d'Europe les booste
La saison dernière, saison qui a vu Lille terminer fort en championnat, les Lillois ont également réalisé un très bon parcours en coupe d'Europe en se qualifiant pour les 8ème de finale. Les Nordistes s'étaient fait éliminer par Liverpool. Le parcours jusqu'en 16ème de finale de Coupe d'Europe ne devrait donc pas poser de difficultés physiques ou mentales, surtout que Rudi Garcia n'a pas hésité à remanier considérablement l'équipe pour ces rendez-vous.