Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

Ligue 1 - Taxe à 75 % : « Le foot est montré du doigt comme un sport de pourris »

Jean-Louis Triaud

Alors que les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 étudient actuellement la faisabilité d'une grève, en protestation de la taxe à 75%, Jean-Louis Triaud -le président de Bordeaux- a dénoncé une politique anti-football.

Jean-Louis Triaud en a marre des amalgames sur le football professionnel. Alors que les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 envisagent de ne pas jouer la prochaine journée pour manifester leur opposition à la taxe à 75%, le président des Girondins de Bordeaux est monté au créneau pour expliquer que la mise en place de ce nouvel impôt était avant tout un coup politique, visant à faire rentrer dans le rang les acteurs du football.

Ligue 1 - Taxe à 75% : Vers une grève des clubs ?

« ON EST QUAND MÊME LES PLUS VERTUEUX EN EUROPE »« Le foot est montré du doigt comme un sport de riches, de pourris... Les débats de la commission des finances de l'Assemblée nationale nous accusent d'être de mauvais gestionnaires, a-t-il déclaré lors d'un entretien à . Mais on est quand même les plus vertueux en Europe. Je rappelle que, avec la loi Buffet, on nous a ponctionnés 5% des droits télé, au titre de la solidarité pour financer d’autres sports vaches à lait. »

« ON NOUS DONNE DES LEÇONS AU QUOTIDIEN »« On n'est pas une profession réglementée, mais indépendante, que je sache ? Quand je lis les débats des commissions parlementaires, je suis ahuri par le niveau. Il y a une mauvaise foi impressionnante, a-t-il ajouté. J'aurais besoin de la réflexion d'un député pour savoir comment je dois faire fonctionner mon club ? On nous donne des leçons au quotidien. On est pris pour des irresponsables, des débiles. Je trouve ça formidable (rires). »

Articles liés