Accès direct au contenu

Déplacé

Le velodrome et ses banderoles une honte

le10sport

Après les épisodes Egypte-Algérie et France-Irlande, la semaine footballistique s'est achevée sur une performance pittoresque des supporters de l'OM vendredi soir lors du match face au PSG.

Quand le football perd la tête... Le monde entier s'offusque des dérapages incontrôlés aperçus en boucle dans les médias lors des deux confrontations entre l'Egypte et l'Algérie. Une société qui s'insurge pour une main de Thierry Henry, jusqu'à pousser l'affront pour le capitaine des Bleus sur le terrain politique. C'en était déjà trop. Le stade Vélodrome allait malgré lui, devenir le théâtre d'actes odieux et irresponsables. Avant le coup d'envoi entre l'OM et le PSG, des « supporters » du club phocéen massés dans la tribune occupée par l'association des Winners, déploient une banderole «3ans sans Julien, trois ans qu'on est bien,» en référence au fan parisien décédé le 23 novembre 2006. Comment qualifier ce message? Consternant, honteux, condamnable, inacceptable... Réalisé par une poignée d'inconditionnels marseillais, cette banderole s'est tout de même faufilée dans les travées du Vélodrome sans que personne n'intervienne... Scandaleux... Pour couronner le tout, les Fanatics marseille déploient une autre banderole, «BD d'Athènes choquant? Non renversant... Gare au chauffard...» Une triste référence à Thomas Lherm fauché par une voiture le 25 octobre dernier... La morale dans tout ça? La bêtise humaine qui entoure le football n'a pas de limite ces derniers temps et surtout, cela provoque tout sauf un vif émoi au sein des grandes instances de notre football... A l'inverse, le peuple français c'était logiquement indigné du message anti-Chtis diffusé lors de la finale de coupe de la Ligue 2008 entre le PSG et Lens, provoquant la dissolution des Boulogne Boys...

Deux poids, deux mesures?

L'Etat français déterminé à faire régner l'ordre public dans les stades avaient frappé fort en décidant de dissoudre les Boulogne Boys, association de supporters la plus ancienne de notre hexagone. Le Président de la République Nicolas Sarkozy exhortait son gouvernement à ne pas reculer devant les dissolutions d'associations de supporters après avoir réussi son « premier coup d'éclat » en la matière. Avec de tels agissements vendredi dernier au Vélodrome, ni l'Etat ni les instances du football n'ont daigné réagir ou même communiquer à ce sujet. Incroyable... Si les Winners se désolidarisent et fustigent complètement ces actes condamnables, ces faits sont passés sous silence... Qu'en pensent les supporters du PSG, et la famille de Julien Quemener? A l'heure ou la Ligue de Football Professionnelle prône une ambiance saine dans ses stades, après le cuisant fiasco autour du report du clasico le 25 octobre dernier, celle-ci se démarque une fois de plus par... Son absence totale d'implication autour de ces événements. Qu'on se le dise, si la France veut obtenir l'organisation de l'Euro 2016, les plus grandes instances de notre football doivent absolument revoir leur copie sous peine de connaître de nouvelles désillusions...

La LFP est-elle dépassée par les événements?

(photo omfans.fr)