Accès direct au contenu

« C’est Briand que je voulais

Kezman a aime laccueil facon Le Guen

Mateja Kezman ayant enfin résilié son contrat avec le PSG, le voilà libre de balancer comme bon lui semble. Et pour lui, un coupable principal: son ancien entraîneur, Paul Le Guen.

« Pendant deux ans, j'ai connu des moments très difficiles. J'ai poussé, je me suis battu, mais je n'ai jamais eu ma chance ici. » Mateja Kezman, 53 rencontres sous le maillot du PSG et dix buts au compteur, ne digère pas. Après la résiliation de son contrat avec le club de la capitale, le buteur serbe n'a pas tardé à confier son désarroi. Dans les colonnes de l'Equipe plus précisément. Pour lui, le PSG ne lui a jamais donné sa chance, et s'il y a bien un coupable à tout cela, c'est Paul Le Guen. Il raconte d'ailleurs une anecdote étonnante sur leur rencontre. « Dès le premier jour, j'ai senti qu'il n'était pas heureux de m'avoir dans son groupe. Il m'a dit : "C'est Jimmy Briand que je voulais, pas toi !" Dès lors, tout est devenu très compliqué, très tendu. » Tellement tendu qu'à le croire, c'est à cause de l'entraîneur breton que Kezman a fait ce fameux geste qui lui a valu de mettre tout le public à dos.



« Paul Le Guen me provoquait et j'ai commencé à bouillir. Au point que j'en arrivai à jeter mon maillot. C'était un geste de colère contre le coach, et seulement lui. Mais j'ai choisi la mauvaise manière. C'était une erreur. Dans la seconde où j'ai jeté le maillot, je me suis dit : "Merde, je suis en train de faire une connerie… " Mais c'était trop tard. Mon sang était trop chaud, je ne contrôlais plus rien. J'ai filé au vestiaire. Je me suis retrouvé seul et j'ai pleuré. »