Accès direct au contenu

Foot - Mercato - FC Nantes

Mercato - FC Nantes : Les Canaris plombés par la cellule de recrutement ?

FC Nantes

Actuellement dans le dur en Ligue 1, le FC Nantes paie actuellement son mercato hiveral frileux. Les Canaris n'ont en effet pas bénéficié du travail d'une cellule de recrutement. Si la direction apaise les tensions, les anciens s'inquiètent.

Nantes va-t-il payer ses lacunes en matière de recrutement ? Après des débuts très encourageants en Ligue 1, le promu a du mal à se sortir d'une mauvaise passe en championnat. Michel Der Zakarian, le coach du FCN, avait pointé du doigt la faiblesse du mercato hivernal des Canaris. « Il y a des joueurs qu'on voulait prendre, mais il y a des données économiques, avait-il déclaré il y a peu dans L'Equipe. La direction me dit qu'on ne peut rien faire, c'est mon rôle de subir les choses. C'est comme ça, on n'a pas de cellule, on est obligés de travailler différemment. »

Mercato - FC Nantes : Les 5 raisons qui prouvent que Der Zakarian peut être menacé

PAS DE CELLULE DE RECRUTEMENT AVANT 2015 ? A en croire , qui relaie l’information dans ses colonnes mardi, Nantes ne dispose pas d'une structure dédiée au recrutement. Une anomalie pour le 12e budget de Ligue 1. « Quand on monte en Ligue 1 (ndlr : en juin 2013), on n'a pas de cellule de recrutement, s'est défendu Franck Kita, directeur général des Canaris. Je l'ai en tête, c'est juste indispensable, mais c'est ridicule de la mettre en place aujourd'hui. Ça veut dire que je prendrais quelqu'un pour un recrutement en 2015. Je veux bien m'y prendre en avance, mais ça fait des frais considérables. » Et pour cause, le FCN est sous le coup d'une interdiction de recrutement d'un an, soit jusqu'en juin 2015.

« ON PEUT FAIRE DU BRICOLAGE SUR UNE SAISON OU DEUX »
Chez les anciens, les sceptiques sont nombreux à l'image de Robert Budzynski. « Le jour où je comprendrai quelque chose, je vous le dirai, a-t-il expliqué. Quand on n'a pas beaucoup de moyens, il faut justement une cellule très forte. » Pour Pierre Dréossi, ce manque coûtera aux Nantais. « On peut faire du bricolage sur une saison ou deux, a-t-il ajouté. Mais si on veut rester en Ligue 1 de façon constante et avoir des ambitions, l'organisation du club est importante. Les équipes ont des cycles et ce cycle va se terminer doucement. Dans un club, on a besoin de régénérer le groupe, et ça ne peut venir que du centre de formation, et du recrutement. »

Articles liés