Accès direct au contenu

Indésirable

Faut pas rester la monsieur kezman

le10sport

Le Zénith Saint-Pétersbourg a confirmé ne pas vouloir lever l'option d'achat à la suite du prêt de Mateja Kezman. Le Serbe sera donc présent le 2 janvier à la reprise du PSG? qui espère vite l'expédier sous d'autres cieux.

Troisième du dernier championnat russe, le Zénith Saint-Pétersbourg s'est doté d'un nouvel entraîneur, Luciano Spaletti. L'ancien technicien de la Roma a vite fait part de ses désirs aux dirigeants russes. L'Italien souhaite des renforts en attaque et ne compte pas dépenser des euros supplémentaires pour un avant-centre qui a marqué seulement à deux reprises en 10 rencontres. L'ancien vainqueur de la Coupe UEFA ne lèvera donc pas l'option d'achat sur le Serbe. Celui-ci est attendu le 2 janvier au Camp des Loges. Partira-t-il en stage le lendemain avec l'effectif parisien à la Baule ? Toutes les parties souhaitent le contraire.

A la question d'un renfort cet hiver, Antoine Kombouaré a répondu par une pirouette en évoquant le retour de Guillaume Hoarau. Le PSG a fait savoir que les négociations étaient possibles durant toute la période du mercato hiverna pour le Ballon de Plomb 2009l. Mais pour trouver preneur, le club parisien ne devra pas espérer retomber dans ses frais. Acheté 3,5 millions d'euros en 2008 à Fenerbahçe, Kezman a désormais une valeur marchande quasi nulle. D'autant que son image en France est celle d'un caractériel. Lent, inutile dans le jeu, peu efficace devant le but et susceptible de jouer les divas à tout moment. Les clubs devraient se presser devant un tel profil.