Accès direct au contenu

CASSE-TETE SANS FIN

Comment lattaque de lom va changer

le10sport

Didier Deschamps se creuse les méninges pour revoir son plan d'attaque en 4-3-3. Fernando Morientes pourrait en tête le grand vainqueur. Pas Hatem Ben Arfa.

Brandao a beau être le premier défenseur de l'OM (il est le joueur le plus sanctionné en Ligue des Champions avec 21 fautes), il n'en reste pas moins un attaquant. D'axe, comme Didier Deschamps lui en a fait prendre l'habitude depuis le début de la saison. Mais qui pourrait être décalé sur la gauche, la faute à la blessure de Mamadou Niang, absent jusqu'en janvier 2010. Hatem Ben Arfa aurait bien été capable de tenir ce rôle mais Didier Deschamps ne semble pas vraiment compter sur lui? En partant de l'hypothèse que le 4-3-3 serait maintenu, un alliage entre un poste axial et deux joueurs de côtés est donc à reconfigurer. «Brandao peut jouer à gauche», explique d'emblée, sur le site officiel du club phocéen, Didier Deschamps, qui sait que c'est un poste qu'il occupait au Shakhtar et à Valenciennes, cette saison. «Mais aussi Koné ou Abriel, qui joue à droite, et peut aussi le faire à gauche» rappelle l'entraîneur de l'OM.

«Le système est inadapté à Morientes»
La pléthore de joueurs offensifs pourrait donner confiance en l'avenir du club phocéen. Sauf que deux problèmes se posent. Le premier, Jean-Claude Dassier l'a déjà ciblé : «Brandao est peut-être un peu moins bien depuis quelques matches. Nul ne peut le nier, sûrement pas lui». Le suivant, c'est Deschamps qui a déjà mis le doigt dessus : «Fernando Morientes est encore à la recherche de sa meilleure condition physique». L'Espagnol devra pourtant être au top s'il veut (enfin) profiter de l'occasion pour trouver sa place en pointe. Pour notre consultant Xavier Gravelaine, il est cramé : «Le vrai problème de l'OM, c'est Morientes. Il y a, certes, la question du rythme après une année blanche mais nous sommes en décembre? Le vrai souci, c'est que le système de Deschamps lui est inadapté», explique-t-il dans nos colonnes.

Un attaquant multi casquettes comme? Jimmy Briand
Le casse-tête de DD ne fait pas que commencer, il se poursuit. A moins que? A moins que les recruteurs de l'OM ne trouvent un joueur avec plusieurs casquettes, capable de jouer partout sur le front de l'attaque. Jimmy Briand, par exemple ? «Il faudra trouver une option intermédiaire car l'option idéale : un joueur capable de jouer à plusieurs postes, qui marque des buts et qui ne coûte pas cher, ce n'est pas facile à trouver ou pas accessible. On va y réfléchir», conclut Dassier. Conscient que son entraîneur aura de sérieux problèmes pour composer une équipe pas aussi riche (en talent) qu'elle en avait l'air en début de saison.