Accès direct au contenu

Foot - Bordeaux

Gillot : « On est bons quand on a peur »

Gillot, Bordeaux

Avant d’affronter Raon-l’Étape ce mercredi en coupe de France, Francis Gillot n’a pas été tendre avec certains de ses joueurs, sans les nommer. Il a notamment pointé du doigt la différence d’implication selon l’enjeu du match, en faisant référence au match retour face au Dynamo Kiev par exemple.

« Quand on a moins la trouille… »

« C’est un problème individuel. Certains se préparent bien et d’autres… On leur dit. Pour certains, ça rentre. Pour d’autres, ça ne rentre pas… Quand on n’est pas 11 à 100%, même si on joue contre un des derniers, on perd. C’est un problème individuel. On ne sait pas ce qu’ils ont dans la tête. A moins que le problème ne soit plus profond. Est-ce qu’on a le talent ? Je n’en sais rien. On est bon quand on a peur comme à Lyon, Paris ou contre Kiev sur le match retour. Comme je leur dis, il ne suffit pas de mettre les godasses et de courir pour gagner. Quand on a moins la trouille, il y a un peu de suffisance. On n’a pas de raison de prendre les autres pour des petits parce qu’on n’est pas bien grands aujourd’hui… » a déclaré l’entraîneur girondin dans des propos rapportés par RMC.