Accès direct au contenu

Foot - ASSE

Derby ASSE-OL - Ruffier : « C’est du Jean-Michel Aulas tout craché, c’est un menteur »

Après avoir déjà réagi pour Le Parisien à la polémique l’impliquant avec Jean-Michel Aulas, Stéphane Ruffier en a rajouté une couche dans les colonnes de L’Equipe.

« Stéphane Ruffier est arrivé et m’a asséné un très grand coup dans le dos. » Dimanche, au micro du Canal Football Club, Jean-Michel Aulas avait accusé le portier de l’ASSE de l’avoir frappé dans les couloirs de Geoffroy-Guichard après le succès de l’OL (1-2) dans un derby bouillant, tant sur le terrain qu’en dehors. Ce mardi, dans les colonnes de L’Equipe, Stéphane Ruffier se défend et accuse le président lyonnais de mensonge.

LE RÉCIT DE RUFFIER

« Au moment où j'arrive dans le couloir, je vois Fabrice Grange (son entraîneur des gardiens à Saint-Étienne) poussé par pas mal de monde autour de lui, Je me retrouve alors pratiquement à ses côtés. Et là, Monsieur Aulas arrive pour faire son shérif, Comme d'habitude. Je l'ai tout simplement repoussé d'une main, comme peut-être une dizaine de joueurs se sont repoussés dans le couloir, Ni plus, ni moins. Aucun n'est d'ailleurs allé faire des déclarations dans la foulée devant une télévision » a tout d’abord indiqué Stéphane Ruffier avant de conforter son entraîneur dans ses propos vis-à-vis de Jean-Michel Aulas.

LE DISCOURS DE GALTIER

« À aucun moment, je ne lui ai porté un coup de poing, encore moins par-derrière, Je l'ai juste repoussé, ça, oui. Mais c'est du Jean-Michel Aulas tout craché, Christophe Galtier, mon entraîneur, a très bien parlé après le match quand il a dit que "s'il y a en France un président qui a l'art de retourner les événements en sa faveur, c'est bien Monsieur Aulas". Ce n'est pas la première fois, et pas forcément lors d'un derby. Sauf que là, Monsieur Aulas est allé trop loin, Ses propos sont très déplacés, honteux et scandaleux ! Monsieur Aulas est un menteur ».

Articles liés