Accès direct au contenu

Changement de propriétaire ?

Le rc lens a vendre

le10sport

Actionnaire majoritaire du RC Lens, Gervais Martel n'a jamais caché rechercher des partenaires financiers. La réflexion du président historique du RCL va peut-être aujourd'hui plus loin, même s'il dément fermement.

«Ce n'est pas nouveau. J'ai toujours essayé de trouver des gens qui puissent rentrer dans ce capital», lâchait Gervais Martel en février dernier dans L'Equipe. La remontée du RCL n'a pas entamé la motivation du président lensois, les effets de la descente se faisant encore ressentir : «Cette saison, on a une perte de 80 % de recettes sur les droits télé car on était en L2 la saison dernière. Et quand on sait que les droits télé représentent entre 60 et 70 % des recettes globales, vous imaginez le trou que cela laisse. Après, on peut toujours me dire qu'on n'a pas fait assez d'efforts sur la masse salariale, je répondrai qu'on peut toujours aller plus loin, mais que la loi n'autorise pas tout», rappelle Martel dans La Voix des Sports.

Le RCL dément fermement
Selon nos informations, la réflexion du président artésien a encore évolué. Plus qu'une prise de participation, Gervais Martel songerait à céder l'actionnariat majoritaire. «Nous n'allons pas brader le club. Il faut trouver des personnes qui sont convaincues par le projet», prévenait Martel lors de ses recherches de partenaires financiers. Interrogé ce jeudi sur ce sujet, le président historique du RCL a tenu à apporter un démenti ferme : «Ce sont des informations farfelues. Le Racing club de Lens n'est absolument pas à vendre. Simplement, nous continuons nos recherches de partenaires potentiels - comme nous le faisons depuis plusieurs années - afin de poursuivre le développement du RC Lens».