Accès direct au contenu

Le sauveur de Tony Chapron

Le protege tibias anti simulation

le10sport

Depuis des années le football est gangrené par les simulations à répétition. Une société anglaise vient de lancer un prototype qui pourrait révolutionner l'arbitrage dans les saisons à venir.

Si Fabrizio Ravanelli était encore professionnel, la nouvelle aurait certainement plombé la carrière de l’Italien. Pour éviter les simulations sur les terrains de football, une société anglaise vient de mettre au point des protège-tibias anti-simulation. Le principe est simple. « Chaque protège-tibias est équipé de deux capteurs et deux aimants, explique Andy Shaw, designer chez Small Fry, développeur du prototype. Un capteur sert à confirmer qu’un joueur se situe bien au contact rapproché d’un autre, et l’autre est un capteur qui réagit à une pression. Quand les deux capteurs se déclenchent, ils émettent une alarme sonore. (…) Si un joueur cherche à simuler en se faisant lui-même un croche-pied, le capteur de proximité saura que cela ne vient pas d’un joueur adverse et ne se déclenchera pas. »

Voilà une idée qui pourrait révolutionner l’arbitrage dans les années à venir. La Premier League est déjà à l’écoute et les arbitres plutôt attentifs à cet outil qui pourraient les aider dans leur tâche. Un protège-tibias qui pourrait même rendre crédible un Tony Chapron… vraiment révolutionnaire cette idée !