Accès direct au contenu

Bob Marley se blessait souvent

Le grand danger qui guette Noah

Mickaël Gelabale a récemment coupé ses dreadlocks auxquelles il tenait tant. Mais sa santé en dépendait ! Joakim Noah serait confronté au même problème mais il refuse de sacrifier sa crinière.

En mai dernier, Mickaël Gelabale apparaît à l’Astroballe sans ses fameuses dreadlocks. Un choix capillaire étonnant tant elles semblaient sacrées pour l’Antillais. Mais il ne s’agissait pas là d’une coquetterie. Marca nous apprend ce mercredi que cette décision était avant tout médicale ! Gelabale souffrait ainsi de lésions musculaires dues au poids et au mauvais placement de ses dreads.

Mickaël Gelabale avec ses dreads

Le quotidien espagnol explique que ce poids supplémentaire pouvait entraîner des douleurs aux cervicales et pousser le joueur à adopter un centre de gravité non naturel. Souvent blessé, Gelabale a été contraint de passer sous la tondeuse.

Mickaël Gelabale sans ses dreads (et apparemment très épanoui)

Selon le staff médical des Bulls, Joakim Noah serait bien inspiré d’en faire autant. Autre joueur fragile aux cheveux denses, le pivot de Chicago refuse pour le moment de suivre ce conseil. On en reparle à la prochaine entorse de la cheville qui le contraint à deux semaines de rééducation plusieurs mois après que la première guérison semblait réalisée…