Accès direct au contenu

Droit de réponse

Lagent de Ben Arfa nous repond

Suite à l'un de nos posts précédents sur Hatem Ben Arfa, son agent, Frédéric Guerra, a tenu à réagir en apportant son éclairage sur la situation du Marseillais.

«Il est faux de dire qu’il n’existe pas de contacts pour Hatem Ben Arfa. Déjà, le marché ouvre seulement le 8 juin et mon portable n’arrête pas de sonner pour ce garçon. J’ai une centaine d’appels de clubs. Si un transfert devait être réalisé, Hatem souhaite qu’aucune partie ne soit lésée. Mais Hatem a une très grande affection pour l’OM, ses supporters ou encore ses dirigeants et il ne partira pas par la petite porte, si départ il y a. Avec Hatem, nous étudions les meilleures solutions en privilégiant son temps de jeu. Personnellement, j’éprouverai une forme de regret s’il devait quitter la Ligue 1 car il ne l’a pas encore éclaboussée de son talent.»