Accès direct au contenu

Foot - Étranger

Attentats de Paris : L’incroyable hommage d’André-Pierre Gignac et de son club !

Alors qu’André-Pierre Gignac a retrouvé le Mexique après une trêve internationale malheureusement très mouvementée, l’ancien marseillais a pu assister au magnifique hommage des Tigres aux victimes des attentats de Paris.

Le monde entier a rendu hommage aux 130 victimes des attentats qui ont frappé Paris vendredi 13 novembre. Directement touché par la présence de trois kamikazes aux abords du Stade de France, le football a pris part ce week-end à cet élan de soutien. La Marseillaise a ainsi été jouée avant tous les matches de Premier League et de Ligue 1, mais aussi pour le Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone.

La Vie en rose remplace la Marseillaise au Mexique

Le club des Tigres de Monterrey, qui recevait Cruz Azul dans la nuit de samedi à dimanche a également tenu à se joindre à cette vague d’hommages. Après une minute de silence particulièrement bien respectée et terminée par des applaudissements très nourris, les supporters mexicains ont brandi des banderoles en hommage aux victimes. Mais surtout, plutôt que de jouer La Marseillaise, c’est La Vie en Rose, la célèbre chanson d’Edith Piaf, qui a retenti dans les travées de l'Estadio Universitario. Présent sur la pelouse, André-Pierre Gignac a dû apprécier cet élan de générosité tout autant qiue le drapeau français installé au milieu du terrain.

L’OM rend également hommage aux victimes

En plus de son club actuel, l’OM, l’ancienne équipe d’André-Pierre Gignac, avait également rendu hommage aux victimes : « Chers amis de l'OM. Nous sommes tous choqués et attristés par les attaques brutales commises vendredi à Paris, et plus encore par la mort de plus d'une centaine de personnes innocentes et le nombre de blessés. Dans le Stade de la France, de nombreux passionnés du football ont connu un effroyable danger en se trouvant à proximité de l'attaque meurtrière. Heureusement, ils ont pu quitter le stade, indemnes, mais traumatisés. Cette tragédie, la pire ayant touché la France ces dernières années, est le résultat terrible des actes terroristes qu'aucune ne circonstancie ou qu’aucun objectif ne peut justifier. »

Articles liés