Accès direct au contenu

Foot - Liverpool

Liverpool : Playstation, ping-pong, ses chiens… Quand Balotelli se livre !

Mario Balotelli, Liverpool

Alors que Mario Balotelli concentre régulièrement les critiques, l’international italien a expliqué pourquoi il refuse de se remettre en cause.

Souvent critiqué, Mario n’est pas prêt pour autant de se remettre en cause. Dans un large entretien accordé au magazine britannique Sport et des propos rapportés par RMC, l’attaquant de Liverpool en a expliqué les raisons. « Tous les matins, quand je me lève, je me dis que peut-être la veille encore des gens disaient de méchantes choses sur moi. Mais quand je vois des gamins venir me voir, comme aujourd’hui, je me dis que je ne me trompe pas tant que ça ».

« Ç’EST POUR ÇA QUE J’AIME LES ENFANTS ET LES CHIENS »

« Je pourrais faire mieux -bien sûr que je pourrais faire mieux- mais les gosses sont naturels, honnêtes. S’ils vous regardent et ne vous aiment pas, ils ne viennent pas vous voir, a indiqué Mario Balotelli. Donc si je les vois continuer à venir vers moi, ça veut dire que je ne me débrouille pas si mal, que ce soit en tant que footballeur ou en tant que personne. Quand les enfants arrêteront de venir me demander des autographes, là peut-être que je commencerai à envisager de changer. C’est pour ça que j’aime les enfants. Et les chiens. »

« JOUER À LA PLAYSTATION ET FAIRE DU PING-PONG »

« Bien sûr que ma famille et mes amis en Italie me manquent (…) Mais quand je retourne en Italie, je passe des heures à parler avec mes parents. Puis je vais voir mes amis et nous faisons des choses normales, vous voyez, jouer à la Playstation et faire du ping-pong, a-t-il ajouté. Ensuite, je vais chercher mes chiens et nous allons faire une promenade. Ils sont très intelligents mes chiens. Lucky est incroyable - quand vous regardez son visage c’est comme si vous étiez avec une vraie personne. Quand je parle, elle écoute. Je n’ai pas besoin de me répèter. Si je lui demande sa patte, elle me la donne. Je lui demande de s’asseoir, elle s’assoit, je lui demande de courir, elle court. Tout ce que je lui demande de faire elle le fait. »

Articles liés