Accès direct au contenu

Foot - Chelsea

Chelsea : Quand un membre de la FIFA remet Mourinho à sa place !

Considéré comme un personnage à part dans l’univers du football moderne, José Mourinho se retrouve régulièrement au cœur de polémiques. Et même sur la question du racisme, l’entraîneur de Chelsea n’est pas en reste…

« Il n'y a pas de racisme dans le football. Si tu es bon, tu es bon. Si tu es bon, tu obtiens le job. Si tu es bon, tu prouves que tu mérites ce boulot. Le football n'est pas assez stupide pour fermer la porte aux meilleurs. Si tu es au top, tu es au top », expliquait José Mourinho le 3 octobre dernier au micro de la BBC. Une sortie médiatique qui n’a visiblement pas plu à Jeffrey Webb, président de la CONCACAF et membre de la FIFA.

« TRÈS IMPRUDENT DE DIRE ÇA »

« Mourinho a dit ça ? Incroyable… Je pense que c’est très imprudent et totalement hors-sujet (…) Je ne vois pas comment on peut masquer le racisme qui existe dans le football. Sur 92 clubs, il doit y avoir deux entraîneurs de couleur (…) Aux Etats-Unis et dans la Ligue NFL notamment, les normes sont différentes Pourquoi ce ne serait pas le cas ici ? Je ne pense pas que la FIFA puisse régler cela, la solution doit venir de l’intérieur avec les propriétaires et bien sur les supporters qui doivent le réclamer », a t-il lâché dans des propos rapportés par le Daily Mirror.

« MOURINHO, UNE LONGUE HISTOIRE D’AMITIÉ »

Interrogé sur l’altercation entre José Mourinho et Arsène Wenger dimanche dernier, Laurent Koscielny livrait son point de vue sur le sujet : « C’est une longue histoire d’amitié entre ces deux entraîneurs... Ce sont des faits de jeu avec un tacle un peu trop appuyé de Cahill. Le coach était un peu énervé parce que trois jours auparavant, Alexis Sanchez avait déjà été victime d’un tacle identique face à Galatasaray et l’adversaire n’avait pris qu’un jaune ».

Articles liés