Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

À madrid benzema est epanoui

Le Clasico, le vrai, se joue au Camp Nou. Toute l'Europe retient son souffle. Le Barça, invaincu en Liga, reçoit son grand rival, qui, malgré une défaite pointe en tête du classement avec un point d'avance sur son ennemi historique.Pour moi, ce duel est l'occasion de parler de deux de nos stars françaises : Thierry Henry et Karim Benzema. Tous deux traversent une période délicate. Malgré la bonne nouvelle de la qualification pour le Mondial en Afrique du Sud, les derniers événements en Bleu viennent ternir leur parcours. Pour Henry, c'est l'histoire d'une main qui devient planétaire. Fallait-il qu'il ait l'honnêteté ou la folie de se dénoncer tout de suite? Dans mes rêves de football, comme ceux de mon enfance, Thierry aurait été grand de dire à l'arbitre la vérité. Et qu'il était donc juste de refuser le but. Malheureusement, le football tel que je le connais aujourd'hui, avec les intérêts et la politique qui ont pris le dessus sur le jeu, ne pousse pas à l'honnêteté et au respect de l'adversaire. Pourquoi les Irlandais, qui crient au vol, n'ont-ils pas refuser le penalty accordé à tort face à la Géorgie? Bizarre? Thierry n'est pas un tricheur isolé et il ne sert à rien de le montrer du doigt. Ce qui me désole le plus, c'est que sa prestation très terne est du coup passée au second plan. Ce fait de jeu a donc détournée l'attention du public. Mais, finalement, comment l'équipe de France en est-elle arrivée à jouer aussi mal, au point de prendre une leçon de football d'une équipe d'Irlande qui mérite sa qualification? Comment Thierry Henry va-t-il vivre cette période difficile? Une chose est sûre : la meilleure thérapie est de jouer le plus et le mieux possible. Déjà, sa titularisation face à l'Inter en Ligue des Champions mardi soir lui aura mis du baume au c'ur. Mais Zlatan Ibrahimovic et Lionel Messi ont été préservés... Henry doit vite retrouver son meilleur niveau car, s'il n'est pas bon, il ne jouera pas. A-t-il vraiment le mental pour se concentrer sur son jeu? Je dois avouer que je ne suis pas très inquiet pour lui, j'espère juste que les gens oublieront vite l'histoire de sa main. Il a blessé les Irlandais mais il n'a tué personne.

Pour Benzema, son partenaire en Bleu et ennemi du Clasico, le problème est bien différent mais aussi compliqué. Comment peut-on être titulaire au Real Madrid et remplaçant désormais attitré en équipe de France? Franchement, je n'ai pas compris qu'il ne s'échauffe même pas contre l'Eire au Stade de France. Les relations avec Raymond Domenech sont claires : ils ne peuvent plus se voir en peinture. Le sélectionneur est obligé de le prendre mais pas de le faire jouer. Pour l'instant. Et Karim ne peut pas faire de déclaration fracassante. Pour l'instant. Certes, son attitude a parfois été très limite dans un collectif. Mais Raymond Domenech peut-il le punir et se priver de ses immenses qualités d'attaquant? A Madrid, Karim semble plus à l'aise, plus épanoui. Son adaptation est bonne même s'il peut faire beaucoup mieux. Son attitude est positive mais peut-être qu'en Espagne, les gens lui font comprendre qu'il est important et que le Real compte sur lui. C'est quand même incroyable que els stages en équipe de France soient pour lui plus déstabilisants qu'utiles! J'espère que les matches contre l'Eire ne lui casseront pas sa dynamique et son moral. S'il est fort à Madrid, il deviendra très vite titulaire en Bleu. Sauf si Domenech en fait une affaire personnelle. Avant cela, il y a un énorme Clasico à jouer. Et c'est le meilleur moyen pour les deux joueurs d'oublier leurs mésaventures du moment.