Accès direct au contenu

Foot Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Une offensive à prévoir pour Eduardo Camavinga ?

Ciblé par le Real Madrid, Eduardo Camavinga aurait pu faire l’objet d’une première approche du club madrilène pour le recruter dans les prochains mois. Toutefois, celle-ci aurait été retardée en raison de la crise sanitaire du Covid-19.

A seulement 17 ans, Eduardo Camavinga a déjà eu l’occasion de faire l’étalage de toutes ses qualités physiques, techniques et dans le jeu avec le Stade Rennais. Auteur d’une excellente saison avec les Bretons, c’est tout naturellement que le joueur aurait tapé dans l’oeil de plusieurs grands clubs européens, parmi lesquels figureraient le PSG, Liverpool ou encore le Real Madrid. Les Merengue seraient notamment tombés sous le charme d’Eduardo Camavinga, qu’ils considéreraient comme le nouveau Paul Pogba, tandis que Zinedine Zidane aurait validé sa venue comme l’a annoncé MARCA ce dimanche. Toutefois, une offensive auprès du Stade Rennais pour recruter le jeune prodige de la Ligue 1 ne serait pas encore à l’ordre du jour à en croire les échos de la presse espagnole.

Le Real passera à l’attaque pour Camavinga si la situation économique le permet

D’après les informations de MARCA, le Real Madrid n’aurait pas discuté avec l’ancien président du Stade Rennais, Olivier Letang, au sujet d’Eduardo Camavinga contrairement à ce qui a pu être annoncé par le passé. De même, aucune offre de 100M€ n’aurait été envisagée pour le recruter. Toutefois, une offensive était bien prévue prochainement pour tenter de l’enrôler alors que Zinedine Zidane apprécierait son profil. Une première approche était envisagée par le Real Madrid, mais celle-ci serait actuellement suspendue en raison du contexte économique incertain causé par la crise sanitaire. Ainsi, cette éventuelle future offensive pour Eduardo Camavinga se fera seulement quand la situation reviendra à la normale. Qui plus est, elle dépendra surtout de l’état du marché des transferts l’été prochain, celui-ci risquant d’être impacté par la pandémie du coronavirus dans la mesure où les clubs pourraient disposer de moyens financiers bien moins conséquents. 

Articles liés