Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Les pistes Conte et Mourinho privilégiées… pour désavouer Sergio Ramos ?

Sur un siège éjectable, Julen Lopetegui ne devrait plus être l’entraîneur du Real Madrid dans les prochaines heures. Et l’idée de Florentino Pérez serait de créer un électrochoc en optant pour José Mourinho ou Antonio Conte. Explications.

Arrivé en juin dernier pour succéder à Zinedine Zidane, Julen Lopetegui connaît un début de saison très délicat. Après avoir enchainé cinq matches sans victoire toutes compétitions confondues, le technicien espagnol disputera d’ailleurs probablement sa dernière rencontre sur le banc merengue ce mardi soir contre le Viktoria Plzen. Pour lui succéder, un intérim de Santiago Solari est évoqué, mais pour le long terme, José Mourinho et Antonio Conte seraient les favoris.

Mourinho ou Conte choisi par Pérez pour punir les joueurs ?

Et selon les informations d’El Pais, le choix de ces deux profils ne relèverait pas du hasard. En effet, Antonio Conte et José Mourinho sont réputés pour avoir des méthodes radicales et c’est justement ce que souhaite Florentino Pérez. Le président du Real Madrid veut « une thérapie de choc » pour ses joueurs qu’il juge comme les principaux responsables de la situation actuelle. L’idée serait donc d’insuffler une gestion plus autoritaire de l’effectif afin de sortir les joueurs de leur confort. Depuis l’arrivée de Lopetegui, leur influence aurait augmenté, et Florentino Pérez voudrait y mettre fin. Ce serait une petite révolution puisque jusque-là, les cadres du vestiaire, Sergio Ramos en tête, participaient au choix de l’entraîneur. C’est ainsi que Rafael Benitez avait été remplacé par Zinedine Zidane, mais aussi comme ça que Julen Lopetegui a été choisi plutôt qu’Antonio Conte dont les méthodes ne plaisent pas au groupe. Mais compte tenu des résultats, la direction merengue veut mettre fin à la dictature des joueurs en nommant Antonio Conte ou José Mourinho dont les styles de jeu ne plaisent pas nécessairement à Florentino Pérez qui apprécie toutefois grandement leurs méthodes autoritaires et agressives. Reste à savoir si le vestiaire sera réceptif…

Articles liés