Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/Real Madrid : Un nouveau concurrent de poids pour ce grand espoir espagnol ?

José Luis Gaya, FC Valence

Après le Paris Saint-Germain et le Real Madrid, c’est la Juventus qui serait sur la piste de José Gaya, latéral gauche du FC Valence.

La renaissance de la Juventus a deux pères : Beppe Marotta et Fabio Paratici. Ce sont les hommes forts de la Vielle Dame, avec le président Andrea Agnelli, qui ont œuvré dans l’ombre pour le bien du club. Leonardo Bonucci, Andrea Pirlo, Stephen Lichtsteiner, Arturo Vidal, Paul Pogba et plus récemment Kingsley Coman, tels sont les trouvailles des deux hommes, qui ont toujours su flairer le bon coup à des sommes dérisoires. Deux autres coups seraient dans le collimateur pour le duo gagnant des Bianconeri

LE JUVENTUS SE POSITIONNE SUR GAYA…

À en croire les informations de Tuttosport, c’est le jeune José Gaya qui serait tombé dans le viseur de la Juventus. Le latéral gauche du FC Valence est au centre d’une vraie bataille, puisque ses prestations convaincantes ont également attiré l’attention du Paris Saint-Germain et du Real Madrid. Le joueur de 19 ans devrait être l’un des acteurs principaux de la prochaine fenêtre de transferts, même si du côté des Murciélagos on n’a aucune envie de le laisser filer. La presse espagnole évoque en effet une prolongation de contrat pour l’Espagnol, qui devrait voir sa clause de départ grimper à près de 45M€.

…ET REVIENT SUR MARTIAL POUR L’ATTAQUE

L’autre cible du duo Marotta-Paratici n’est autre qu’Anthony Martial. Le jeune international tricolore est un dossier de longue date du côté de Turin, qui le suivait déjà lorsque celui-ci évoluait à l’Olympique Lyonnais. Sa prestation face à Arsenal (3-1), lors de l’éclatante victoire de l’AS Monaco en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, aurait convaincu les dirigeants de la Juventus de miser sur lui. En effet Carlos Tevez ne renouvellera pas son contrat en juin 2016, Fernando Llorente devrait partir cet été et à part Alvaro Morata, la Vielle Dame n’a aucun « attaquant d’avenir ».

Articles liés