Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG/Chelsea : Demba Ba propose ses services !

Demba Ba, Chelsea

Tombeur du PSG en quart de finale de la Ligue des Champions, Demba Ba, l’attaquant de Chelsea, a lancé un véritable appel du pied à la direction du champion de France…

Le bourreau. Auteur du but décisif face au PSG mardi dernier, Demba Ba, l’international sénégalais de Chelsea, vit une saison bien étrange. Avec seulement trois titularisations pour six réalisations, le joueur est très peu utilisé par José Mourinho depuis le début de la saison. Une situation peu confortable pour lui, qui se verrait bien quitter Londres lors du prochain mercato estival.

« JE ME VERRAIS BIEN À PARIS »

Au cours d’un entretien accordé au Parisien, Demba Ba, originaire de la région parisienne, a confié qu’il apprécierait rejoindre le PSG pour évoluer aux côtés de Zlatan Ibrahimovic. Malgré tout, le Sénégalais est bien conscient que le club de la Capitale reste plutôt à l’affût des plus grandes pointures mondiales… « Oui, je me verrais bien à Paris. Même si avec sa nouvelle dimension le club semble plus chercher des stars internationales à 60M€ que des valeurs sûres à 10-15M€. Mais si le PSG cherche un joueur compatible à Zlatan… » Les dirigeants parisiens sont prévenus, leur bourreau est motivé pour rejoindre la Capitale lors du prochain mercato estival.

« DES AMIS COMME HAZARD ET ETO’O ONT COMPTÉ »

Alors qu’il vit une saison plus que délicate, Demba Ba a profité de cet entretien pour évoquer sa situation, en saluant les présences d’Eden Hazard et de Samuel Eto’o à ses côtés. « Si José Mourinho m’a expliqué ses choix ? Non. Jamais. Mais j’ai eu une bonne éducation, familiale et religieuse. J’aurais pu finir comme d’autres personnes, dans des impasses. J’ai préféré le respect et la tolérance. J’ai continué à y croire, mais la confiance décline parfois, et surtout, c’est dur d’être à 100% physiquement, de rentrer pour des bouts de matchs et de s’adapter à l’intensité de la rencontre. Honnêtement, j’ai été surpris d’être aussi patient. À une autre époque, j’aurais craqué, pété un plomb. (...) Des amis comme Eden Hazard et Samuel Eto’o ont compté. Ils m’ont dit de ne pas renoncer. »

Articles liés