Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG - Blanc : « Pastore et Ménez ? C’est un petit échec »

Ménez, PSG

Laurent Blanc a évoqué la situation de Javier Pastore et de Jérémy Ménez, actuellement dans une passe délicate. Le tacticien ne cache pas sa déception.

Pour beaucoup, Javier Pastore n’a encore rien prouvé et encore moins justifié les 40M€ dépensés par le PSG pour l’arracher de Palerme. Même constat pour Jérémy Ménez, qui n’est toujours pas parvenu à s’imposer sur les flancs du club de la Capitale, subissant la large concurrence de l’effectif de Laurent Blanc. D’ailleurs, un départ dès cet hiver n’est pas à écarter pour eux, où plusieurs clubs européens suivraient de près l’évolution de ces dossiers.

« JE N’AI PAS DE PROBLÈME AVEC EUX »

Lors d’un entretien accordé à Sport24, Laurent Blanc s’est confié sur la situation des deux joueurs, en ne cachant pas une certaine déception. « Penser que l’on peut toujours réussir dans le management d’un joueur, c’est faux. Il n’y a jamais de 100%. Tout le monde ne réagit pas de la même façon. Mais on essaye ! Je n’ai pas de problème avec eux, mais je n’arrive pas à tirer le maximum de ce qu’ils peuvent faire. C’est un petit échec. Mais, au final, j’ai onze noms à choisir pour le match. L’entraîneur, ce n’est pas le gentil qui met l’ambiance en donnant sa confiance à tout le monde. »

« L’AMBITION ET LE DEVOIR DE BIEN JOUER »

Laurent Blanc a également évoqué la philosophie de jeu offensive qu’il a mise en place depuis son arrivée à la tête du champion de France. « Il y a une certaine philosophie. En tout cas, il y a un jeu que je préfère à d’autres, c’est d’avoir le ballon. C’était la même chose quand j’étais joueur. Je préférais attaquer que défendre. Pourtant, j’étais défenseur. Quand je lis une interview de Johan Cruyff croyez-moi, je la lis plusieurs fois ! Quand vous voulez avoir le ballon, il y a une opposition très importante à gagner, c’est celle du milieu de terrain. Après, il faut avoir l’effectif pour développer ce jeu-là. À Paris, on l’a, et j’estime que l’on doit avoir l’ambition et le devoir de bien jouer et de ne pas subir. C’est ma vision. »

Articles liés