Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Un international italien approché pour l’après Gignac ?

Pablo Osvaldo, Inter

André-Pierre Gignac est en fin de contrat en juin prochain. L'OM aurait commencé à pister un international italien...

Oubliez l’ancien Gignac, André-Pierre est un homme nouveau. Décisif, hargneux et efficace, l’attaquant pousse l’Olympique de Marseille vers les sommets du championnat et, à l’image de l’équipe entière, se transcende depuis le début de la saison. Du coup, comme son contrat se termine en juin prochain, plusieurs clubs européens s’intéressent au buteur phocéen, qui pourrait quitter la Canebière après quatre saisons de bons et loyaux services.

PABLO OSVALDO POUR COMPENSER LE DÉPART DE GIGNAC ?

À en croire les informations de la Gazzetta dello Sport, l’Olympique de Marseille tiendrait déjà son remplaçant en cas de départ d’André-Pierre Gignac. Celui-ci n’est autre que Pablo Osvaldo, ancien de l’AS Roma et de la Juventus, actuellement prêté à l’Inter par Southampton. L’international italien possède un profil semblable à celui de Gignac et ne serait plus le bienvenu du côté des Saints, qui ne souhaitent pas le garder à la fin de son prêt. De l’autre côté, l’Inter pense plutôt à la piste Mirko Vucinic ou à celle plus onéreuse de Stevan Jovetic et ne retiendrait donc pas l’Italo-argentin. De l’autre côté des Alpes, on parle déjà d’un prêt onéreux de la part de l’OM à hauteur de 2M€, avec une clause de rachat fixée à près de 7M€.

« GIGNAC ? ENTRE THIAGO SILVA ET DAVID LUIZ IL NE VA PAS VOIR LE JOUR »

Mercato à part, c’est le Classico qui est dans toutes les têtes, marseillaises comme parisiennes. D’ailleurs, Roschdy Zem supporter invétéré du PSG, prédit les pires maux à l’OM ce dimanche. « Marseille est en surrégime, à un moment ça va bien finir par craquer. Gignac, le pauvre, il va passer son match entre Thiago Silva et David Luiz, il ne va pas voir le jour » a-t-il assuré dans les colonnes de So Foot. « Bon, il peut te claquer un petit penalty à la rigueur. J'ai envie de voir une vraie confrontation, pas comme les derniers matchs au Parc contre l'OM où c'était à sens unique. Au final, qu'Ibrahimović soit là ou pas, ça ne change rien. Les autres joueurs profitent de son absence pour s'exprimer et s'il est là, il va tirer tout le monde vers le haut ».

Articles liés