Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Imbula, Thauvin… Vincent Labrune justifie sa stratégie sur les transferts !

Après avoir vécu un été mouvementé, Vincent Labrune a été particulièrement critiqué. Mais il a défendu sa politique.

Alors que l’Olympique de Marseille s’est montré particulièrement actif sur le marché des transferts en vendant notamment de nombreux cadres, Vincent Labrune a été très critiqué pour sa politique en matière de transferts. Malgré tout, le président de l’OM s’est défendu dans une interview accordée à L’Équipe Magazine et à paraître ce samedi.

« ILS SE FONT UN NOM, NOUS ON FAIT UNE PLUS-VALUE »

« Imbula, Thauvin, Lemina ? L’OM n’était qu’un tremplin dans leur plan de carrière. C’est ce que je leur ai vendu quand je les ai recrutés en 2013. Eux viennent se faire un nom pour partir à l’étranger où un club doublera, triplera leur salaire. Nous, on encaisse une forte plus-value. Ça s’appelle le football moderne, une stratégie fondée sur l’explosion des droits télé en Angleterre et sur la concentration du marché des transferts sur les joueurs jeunes. Il s’agit de rendre l’effectif liquide, c’est-à-dire vendable, ce qui n’était pas le cas avec nos joueurs à forte rémunération », a confié le président de l’OM.

« LE SEUL QUI POUVAIT FAIRE ENTRER DE L’ARGENT… »

Parmi les joueurs sur lesquels l’Olympique de Marseille a fait une plus-value, Giannelli Imbula a été probablement l’un des plus rentables. Il y a quelques jours, Willy Ndangi, le père du milieu de terrain revenait d’ailleurs sur le départ de son fils : « Il fallait vendre. Le seul qui pouvait faire entrer de l'argent avant le 30 juin, c'était Giannelli. La pression n’était pas sur nous. Pour nous, le mercato se terminait le 31 août. La pression restait dans leur bureau. »

Articles liés