Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Florian Thauvin explique pourquoi il a signé à Newcastle !

Interviewé par RMC ce lundi après-midi, Florian Thauvin a expliqué les raisons qui l’ont poussé à signer à Newcastle.

Pour sa première avec les Magpies, Florian Thauvin pouvait difficilement espérer mieux. Entré à la 70ème minute de Manchester United-Newcastle, l’international espoir a foulé la prestigieuse pelouse d’Old Trafford, manquant de quelques millimètres le but de la victoire. Si son choix de rejoindre Newcastle a fait beaucoup parler, l’ancien Marseillais s’en est expliqué dans l'émission Luis Attaque sur RMC.

« LES SUPPORTERS SONT EXTRAORDINAIRES, COMME À L’OM »

C’est un des transferts marquants de cette session de mercato. Mercredi dernier, l’officialisation tombait et le transfert de Florian Thauvin du côté de Newcastle était acté, contre 17M€ et Rémy Cabella, un excellent deal pour l’OM. Muet depuis son départ outre-Manche, l’ancien Marseillais s’est exprimé pour la première fois à RMC, expliquant son choix de rejoindre Newcastle : « C'est un club très emblématique en Angleterre. Tout le monde sait ce qu’il a fait dans le passé. J’ai beaucoup discuté avec les dirigeants et l’entraîneur. Il ne faut pas non plus oublier que c’est un club avec des supporters extraordinaires qui ressemble un peu à l’OM. C’est vraiment une fierté pour moi de travailler ici en Angleterre et de jouer pour Newcastle. Le fait qu’il y ait beaucoup de Français là-bas m’aide aussi pour mon intégration. »

« LE VÉLODROME ME MARQUERA À VIE »

À son départ, Florian Thauvin avait souhaité adresser une lettre pleine de franchise à ses anciens supporters, souhaitant les remercier pour ses deux années olympiennes : « J’ai rencontré des supporters fantastiques qui m’ont toujours soutenu. (…) Le Vélodrome me marquera à vie. L’ambiance et votre soutien resteront gravés dans mon cœur. (…) J’ai toujours tout donné, je n’ai jamais triché et j’ai chaque jour été fier de porter vos couleurs. (…) Jamais je n’oublierai le Vélodrome, jamais je n’oublierai Marseille, jamais je ne vous oublierai. »

Articles liés