Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Ces révélations incroyables sur le transfert d’Imbula !

Cet été, Giannelli Imbula a quitté l’OM pour rejoindre Porto. Malgré de nombreux clubs intéressés, le milieu de terrain a choisi de s’envoler vers le Portugal, mais certaines équipes seraient toujours intéressées dans ce dossier.

Lors de ce mercato, le FC Porto a réalisé de jolis coups. Le club portugais s’est notamment offert les services d’Iker Casillas qui est arrivé en provenance du Real Madrid. Avant lui, Giannelli Imbula avait également rejoint le club portugais. L’ancien milieu de l’OM aurait d’ailleurs pu ne jamais jouer pour Porto, tout en rapportant de l’argent.

IMBULA AURAIT PU NE JAMAIS JOUER POUR PORTO !

Dans des propos accordés à O Jogo, le président du FC Porto, Pinto da Costa est revenu sur le mercato de son club et notamment l’arrivée de Giannelli Imbula : « Ce qui nous a poussés à recruter Imbula, c’est la valeur du joueur, l’importance que l’entraîneur lui attribuait. Ce qui a été décisif, c’est que, alors que nous n’avions pas encore d’accord, des clubs étaient déjà prêts à nous payer pour que nous lâchions le joueur. Oui, il aurait même pu ne pas venir ici que nous aurions touché de l’argent pour rompre l’accord que nous avions avec lui. Il ne peut y avoir de meilleure garantie de rentabilité quand, alors qu’il n’a même pas chaussé ses crampons bleus, nous avions déjà une proposition pour céder des droits qui n’étaient les nôtres que parce que le joueur nous avait donné sa parole ».

« JE NE VOYAIS AUCUN SOUCI À AIDER L’OM »

Après son transfert à Porto, Giannelli Imbula était revenu sur son départ de l’OM, expliquant : « Si je me suis senti poussé vers la sortie par l’OM ? Non et je tiens à dire que le président a été très correct. Il m’a vraiment facilité les choses. Le club était endetté et j’étais une des plus grosses valeurs marchandes. Je ne voyais aucun souci à aider l’OM. Après, attention, il fallait que j’y trouve mon compte aussi. Je n’aurais pas accepté de partir n’importe où ».

Articles liés