Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Bielsa, Gignac, Thauvin… L’ancien préparateur physique de l’OM se livre !

Ancien collaborateur de Marcelo Bielsa, Jan van Winckel s’est longuement confié au site Inside World Football. Il en a ainsi profité pour revenir sur la progression de certains de ses anciens joueurs…

Si certains n’en ont pas gardé un excellent souvenir à l’OM, comme Romain Alessandrini, d’autres joueurs ont trouvé en Marcelo Bielsa un véritable mentor. Réputé pour ses entraînements musclés et ses heures de séance vidéo, El Loco a sa méthode bien à lui pour faire élever le niveau de ses joueurs en un temps réduit. Comme l’a confirmé Jan van Winckel, l’ancien préparateur physique de l’OM.

« Ce sont les petits gains qui permettent de grandes choses »

« Tous les jours, il est à la recherche de gains, même marginaux. Ce sont les petits gains qui permettent de grandes choses. Avec lui, la formation est une forme d’art. On faisait entre 12 et 14 exercices dans un laps de temps de 75 minutes, avec 10 personnes qui travaillaient autour. Je me souviens que de temps en temps, il n’était pas satisfait. Cependant, les résultats ont été exceptionnels. Le développement des jeunes, comme Imbula, Thauvin, Ayew, Batshuayi et Mendy ont été énormes. Mais même les joueurs les plus expérimentés, comme Gignac, Fanni ou Morel ont joué l’une de leurs meilleures saisons. Il faut être obsédé quand vous êtes coach, sinon il ne faut pas le faire » a confié Jan van Winckel.

« Leurs approches sont radicalement opposées »

Ancien latéral marseillais dans les années 90, Manuel Amoros a récemment comparé Marcelo Bielsa et son successeur Michel pour le site du Phocéen : « Michel par rapport à Marcelo Bielsa ? C’est totalement différent. Leurs approches des matches et du vestiaire sont radicalement opposées. Ce que l’on peut dire, c’est que les deux matches de Michel au Vélodrome ont été réussis, avec du spectacle et des buts. Maintenant, il faut confirmer contre les gros du championnat, avec la coupe d’Europe au milieu. Il va devoir gérer son effectif."

Articles liés